Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Office pour iPad : le premier lancement de produit du nouveau patron de Microsoft





Le 27 Mars 2014, par

Exercice délicat pour le nouveau patron de Microsoft : Satya Nadella a présenté lors d'une conférence de presse l'un des logiciels les plus attendus dans le monde de l'entreprise : Office pour iPad. Il s'est vendu en bientôt quatre ans près de 200 millions d'iPad, quand Microsoft a péniblement vendu 3 millions de tablettes Surface...


Mieux vaut en rire : Microsoft - dont les logiciels phare Word et Excel ont été lancés dans la version graphique connue aujourd'hui par tous les utilisateurs en... 1984, sur le Macintosh d'Apple - a été obligé par la loi du marché de porter Microsoft Office sur.. L'iPad d'Apple. Cela faisait au moins deux ans que la rumeur d'un portage d'Office sur l'Ipad  ressortait régulièrement, et était aussi régulièrement démentie par Microsoft, jusqu'à aujourd'hui.

Le nouveau patron de Microsoft a expliqué ce revirement aujourd'hui en annonçant Microsoft Office pour iPad par la stratégie orientée "cloud". "Un nuage pour chaque personne pour n'importe quel appareil", quel que soit l'appareil. Autrement dit, Microsoft considère désormais que la valeur ajoutée se trouve dans le nuage et les services qu'il prodigue.

Autrefois, l'on ne parlait pas de services mais d'applications, mais c'est ainsi, le virage sémantique est opéré. Office pour iPad n'est pas une application pour l'appareil concurrent de la Surface de Microsoft (qui fait un véritable bide avec 2 % de parts de marchés), et leader de son marché, mais un service accessible depuis n'importe quel appareil ! 

Résultat, ceux qui s'attendaient à pouvoir acheter Office pour iPad en seront pour leurs frais puisque le logiciel, pardon, le service dans le nuage, est gratuit. Mais attention, Microsoft nous refait le coup des versions "Viewer" de la suite Office installées sur les ordinateurs sous Windows du temps de Windows 95, 98 et XP ! Pour pouvoir éditer les documents et non pas seulement les voir ou les présenter en mode slideshow, il faudra disposer d'un abonnement Office 365. Abonnement que l'on peut avoir souscrit avec une suite Office pour Windows...

Restera maintenant àhttps://itunes.apple.com/fr/app/microsoft-word-pour-ipad/id586447913?mt=8 Office pour IPad à convaincre les utilisateurs de son utilité, alors que des dizaines de programmes savent ouvrir, modifier et enregistrer les fichiers Excel, Word et Powerpoint sur iPad depuis quasiment le jour de la sortie de la tablette d'Apple. Et depuis surtout qu'Apple a rendu gratuite sa suite iWork, qui gère également les documents dans le nuage, et bien entendu les documents au format Microsoft Office... iWork est depuis des mois sans discontinuer dans le top 5 des applications - pardon, des services - les plus téléchargés sur iPad.


Jean-Baptiste Giraud
Jean-Baptiste Giraud est journaliste économique, passé par Radio France, BFM, LCI, TF1 et... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare

La France doit consacrer l’importance stratégique d’une filière de l’hygiène

Sacha Lazimi (Yubo) : « En termes de communauté, nous sommes la première application sociale 100 % made in France »

Relance économique : de la nécessité d’intégrer la sécurisation des échanges inter-entreprises

Le chômage américain baisse… si vous excluez les CDD

TwentyTwo Real Estate: "agilité et rigueur face au risque" (Daniel Rigny)













Rss
Twitter
Facebook