Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Oppo veut se faire un nom en Europe





Le 20 Juin 2018, par

Les marques chinoises de smartphones tentent de s'imposer en Europe, alors qu'il leur est très difficile de pénétrer le marché américain. Après Huawei et Xiaomi, au tour d'Oppo de se lancer avec pertes et fracas.


Le constructeur, peu connu en dehors des frontières asiatiques, a dévoilé son ambition ce mardi 19 juin, lors d'une conférence à grand spectacle qui s'est déroulée au Louvre. L'objectif est de séduire les consommateurs européens avec des smartphones haut de gamme, capables de se mesurer à l'iPhone d'Apple et aux Galaxy S de Samsung. Un véritable défi, sachant le déficit d'image de marque de l'entreprise.

Durant cette présentation parisienne, Oppo a levé le voile sur le Find X, un smartphone effectivement impressionnant avec son écran qui occupe plus de 90% de la surface avant. Les appareils photo et les différents capteurs sont cachés dans un tiroir motorisé qui se lève en fonction des besoins de l'utilisateur. De l'innovation et de l'originalité pour sortir des sentiers battus, mais avec des prix similaires aux marques haut de gamme du marché : le Find X sera en effet vendu à 999 euros au mois d'août.

Huawei a défriché le terrain européen il y a quelques mois en dévoilant là aussi en grandes pompes les P20 et P20 Pro, deux appareils milieu et  haut de gamme. Oppo s'appuie d'ailleurs sur le travail de fond réalisé par son concurrent pour trouver sa place sur le marché du vieux continent. L'Europe fait un bien meilleur accueil aux produits chinois que les États-Unis. En conséquence, les marques investissent reportent leurs investissements américains en Europe...


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : smartphones

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Opinion



Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"










Rss
Twitter
Facebook