Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Orange : Stéphane Richard bien parti pour se succéder à lui-même





Le 20 Février 2018, par

Stéphane Richard devrait rempiler pour un troisième mandat consécutif à la tête d'Orange. Le conseil d'administration du groupe, réuni ce mardi 20 février, doit se prononcer sur ce sujet avant la prochaine assemblée générale.


Il y a fort à parier qu'au terme de ce conseil d'administration, Stéphane Richard soit reconduit pour un troisième mandat à la tête de l'opérateur et fournisseur d'accès à internet. Bruno Le Maire, le ministre de l'Économie, avait eu l'occasion d'assurer le PDG de son soutien : pour le locataire de Bercy, Stéphane Richard a fait « du bon travail » et « il a vocation à être reconduit », disait-il au micro de Radio Classique. Rappelons que l'État possède 23% du capital de l'entreprise. Aucun autre candidat ne s'est proposé.

Stéphane Richard est arrivé en poste en 2011, dans un contexte ardu : Orange subissait une série de suicides au sein du groupe. Le nouveau patron de l'entreprise a su apaiser les craintes et lisser les difficultés sociales. À tel point qu'il jouit aujourd'hui du soutien de 81% des salariés, qui détiennent par ailleurs 5,37% du capital d'Orange. Sur le plan des affaires, la société a accru son empreinte internationale via une série d'acquisitions (Afrique, Moyen-Orient). Orange a aussi posé le pied dans différents secteurs : banque, cybersécurité, santé…

Stéphane Richard a cependant une épée de Damoclès au dessus de la tête, celle de l'affaire Tapie qui ne cesse de le poursuivre. Il est en effet toujours mis en examen dans ce dossier, en tant qu'ancien directeur de cabinet de Christine Lagarde, à l'époque ministre de l'Économie de Nicolas Sarkozy. S'il devrait être condamné, alors Stéphane Richard devra rendre son mandat, a indiqué Bruno Le Maire. 


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : orange

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook