Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Orange signe un bon premier semestre





Le 26 Juillet 2016, par

Orange a présenté des résultats tout à fait satisfaisants pour son premier semestre. Le premier opérateur français profite notamment à plein de la vente de EE, l’entreprise de téléphonie britannique.


Le bénéfice semestriel net d’Orange s’établit à 3,17 milliards d’euros, ce qui représente une croissance de 188% par rapport au même semestre de l’année précédente. Le chiffre d’affaires est en hausse de 2,7% à 20,08 milliards d’euros. L’Ebitda, c’est à dire l’excédent brut d’exploitation, se monte à 5,91 milliards sur la même période, soit une hausse de 2,1%.

« Les résultats du premier semestre confirment à nouveau le retour à une dynamique positive du groupe et nous permettent de réaffirmer notre objectif pour l'année 2016 », s’est réjoui Stéphane Richard dans le communiqué de presse. En revanche, le tableau est plus sombre pour le seul marché français puisque l’entreprise essuie un recul de ses ventes de 1,2%, avec 9,38 milliards d’euros de chiffre d’affaires. En cause, la baisse du contrat d’itinérance passé avec Free, qui permet à ce dernier de « louer » les réseaux 2G et 3G d’Orange.

En termes de clients, l’opérateur a recruté 153 000 abonnés sur le mobile au deuxième trimestre, ce qui représente 20,46 millions de clients forfaits. 9,4 millions bénéficient de la 4G. Sur l’internet fixe, le groupe compte 10,92 millions d’abonnés, soit une progression de 4,1%.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : orange

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré

Les enjeux de la délégation de pouvoirs

Risque Amiante : le point sur les nouvelles obligations avec SET Environnement

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Clarifier sa stratégie pour réussir sa transformation digitale
















Rss
Twitter
Facebook