Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Orange voit son chiffre d'affaires augmenter malgré un recul en France





Le 26 Avril 2023, par La rédaction

Orange, le géant français des télécoms, affiche une croissance de 1,3% de son chiffre d'affaires au premier trimestre, principalement grâce à ses performances en Afrique, au Moyen-Orient et en Europe.


Situation contrastée d'Orange en France et en Europe

Orange, le géant français des télécoms, a enregistré une hausse de 1,3% de son chiffre d'affaires au premier trimestre, atteignant 10,62 milliards d'euros. Cependant, en France, son principal marché, les revenus ont diminué de 1,8%, malgré la croissance du chiffre d'affaires des services de détail (+0,6%). En Europe, où Orange est présent dans sept pays, les ventes ont bondi de 3,8%, tirées par les services de détail et les hausses de tarifs réalisées en 2022.

La croissance est principalement due à la performance de la zone Afrique et Moyen-Orient, avec une augmentation de 9,1% sur un an (+141 millions d'euros). Cette région est le principal moteur de croissance du chiffre d'affaires du groupe. Le chiffre d'affaires de l'Espagne confirme également son retour à la croissance (+2,8%) au premier trimestre. Orange espère finaliser au second semestre son projet de fusion de sa filiale espagnole avec MasMovil.

Performance solide en Afrique et au Moyen-Orient

Sur la période, l'excédent brut d'exploitation après loyers (Ebitdaal), principal indicateur de rentabilité du groupe, est pratiquement stable (+0,5%), pour atteindre 2,59 milliards d'euros. Une performance « en ligne avec l'objectif de légère croissance sur 2023 » de l'Ebitdaal, présenté lors de l'annonce du plan stratégique en février dernier, selon Orange. Pour 2023, Orange confirme également l'objectif d'un flux de trésorerie (« cash-flow ») organique des activités télécoms d'au moins 3,5 milliards d'euros. 

Le chiffre d'affaires de la branche dédiée aux entreprises (Orange Business) est en léger recul de 0,7%, alors que la direction d'Orange envisage la suppression d'environ 670 postes au sein de ses activités historiques en France. Orange Business veut proposer une rupture conventionnelle collective, ce qui nécessite d'obtenir un accord majoritaire avec les organisations syndicales. En parallèle, Orange Business a initié un « programme de formation et de reconversion » de 5000 salariés aux métiers du numérique et lancé un programme de recrutement de 800 experts en cybersécurité.



Tags : Orange

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook