Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Ouverture dominicale aussi pour les enseignes de l'habillement





Le 9 Juillet 2017, par

À partir du 1er août, plus de 120 enseignes de distribution de vêtements et de chaussures pourront ouvrir le dimanche, en vertu de la loi Macron sur le sujet. Un accord de branche a été signé entre la CFDT, la CFTC et la FEH, la Fédération des enseignes de l'habillement.


Les adhérents de la FEH sont des enseignes bien connues des consommateurs : Zara, Promod, Céline, Gérard Darel, Gemo, Eram, Celio, Kiabi, Camaïeu, H&M… 22 000 points de vente qui comptent 120 000 salariés pourront donc ouvrir le dimanche à partir du 1er août. Chaque jour, ces enseignes comptent 1,5 million de visiteurs. Selon Les Echos, l'accord implique que les heures travaillées le dimanche seront payées double, tandis que le repos compensateur sera payé pour les heures supplémentaires effectuées durant ces dimanches.

C'est, comme toujours, sur le principe du volontariat que les salariés travailleront le dimanche. Ils pourront changer d'avis. Le plafond est de 26 dimanches travaillés par an, mais l'employé pourra en faire plus s'il le souhaite. Les employeurs prendront à leur charge les frais de garde d'enfant à hauteur de 40 euros pour chaque dimanche. Ces conditions sont proches de celles qui ont cours dans d'autres branches.

Les magasins d'habillement rencontrent depuis plusieurs années des difficultés en termes de chiffres d'affaires. Ces ouvertures le dimanche sont susceptibles de redonner un coup de turbo aux ventes et à la fréquentation des enseignes. L'Alliance du commerce, qui chapeaute la FEH, estime ainsi que le secteur devrait créer 250 emplois grâce aux ouvertures dominicales. Quatre accords de branche ont été signés dans ce domaine : dans le bricolage, la bijouterie-joaillerie, la couture parisienne, et dans l'habillement.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : habillement

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »

Entretien avec Ignacio de la Torre : "Nous vivons le début de la fin de « l’argent bon marché » !"

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

















Rss
Twitter
Facebook