Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

PSA : 1 300 départs contre 1 300 CDI





Le 10 Janvier 2018, par

Le groupe PSA ne perd pas de temps. Le décret touchant à rupture conventionnelle collective, nouvelle disposition prévue dans le Code du travail remanié par les ordonnances, est tout juste signé. Et le constructeur automobile entend en profiter rapidement.


Les dirigeants de PSA (Peugeot, Citroën, DS et Opel) ont proposé aux syndicats du groupe automobile une rupture conventionnelle collective portant sur 1 300 départs volontaires pour cette année. Des postes qui seront compensés par 1 300 embauches en CDI, dont 400 dans les usines en France, notamment à Sochaux pour assurer la production de la 3008, à Rennes (5008) et à Mulhouse (2008). Ces trois modèles connaissent en effet le succès et l'entreprise a besoin de main d'œuvre pour répondre à la demande.

PSA va réserver la moitié des postes junior à d'anciens stagiaires et des alternants qui ont déjà travaillé pour l'entreprise, qui entend également accueillir 2 000 jeunes cette année. Les syndicats doivent donner leur accord à cette rupture conventionnelle collective. La procédure a des chances d'aboutir au vu des compensations proposées par la direction. L'an dernier, ce sont 1 500 salariés qui ont quitté le groupe en utilisant les dispositifs de départs volontaires ; ceux-ci permettent de partir dans le cadre d'un congé de reclassement, pour créer leur entreprise, ou encore dans le cadre de parcours externes sécurisés.

La procédure de rupture conventionnelle collective, qui fait partie des ordonnances mises en place pour rénover le Code du travail, est plus facile à mettre en place que les précédents dispositifs. Il fallait auparavant à l'entreprise mettre en œuvre un plan de sauvegarde de l'emploi, plus lourd. Les organisations syndicales conservent néanmoins voix au chapitre, puisqu'elles doivent entériner la procédure.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : pas

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré

Les enjeux de la délégation de pouvoirs

Risque Amiante : le point sur les nouvelles obligations avec SET Environnement

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Clarifier sa stratégie pour réussir sa transformation digitale

Transformer l’organisation : la « stratégie des 100 projets »

Réussir la transformation de l’entreprise au point de contact client

Julien Aubert, député du Vaucluse : « L’absence de gaullisme fait le lit des extrêmes »
















Rss
Twitter
Facebook