Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

PSA : recul des ventes de 10% dans le monde en 2019





Le 16 Janvier 2020, par Olivier Sancerre

PSA a connu une année 2019 décevante en termes de ventes. Tous les marchés du constructeur automobile français sont en recul, notamment la Chine qui reste le gros point noir pour le groupe.


Des ventes en berne l'an dernier

Les véhicules des quatre marques du groupe français (Peugeot, Citroën, DS, Opel/Vauxhall) n'ont pas fait recette l'an dernier, malgré une bonne tenue des ventes en France en décembre, avec des immatriculations neuves qui ont bondi de 1,35%. Malheureusement, il ne s'agit que d'un petit rayon de soleil pour l'entreprise, qui accuse une baisse de ses ventes de 10% dans le monde en 2019. PSA a vendu un total de 3,49 millions de véhicules l'an dernier, d'après un communiqué de la société. En Europe, principal marché du constructeur avec 87% de ses livraisons, la baisse est de 2,5%. La fortune de PSA a été diverse sur le vieux continent : stabilité des ventes en France et au Royaume-Uni, baisse en Allemagne (-0,6%), mais progression en Espagne (+0,2%) et en Italie (+0,5%).

Les volumes sont également en recul, beaucoup plus fortement, dans la zone Moyen-Orient et Afrique : les ventes y ont flanché de 43,7% sur l'ensemble de l'année. Malgré tout, l'espoir d'une reprise est de mise avec l'ouverture d'une nouvelle usine au Maroc, en septembre dernier. D'ici cet été, elle produira 200 000 véhicules par an, ce qui aidera le groupe à renforcer sa position et engranger les parts de marché dans la région.

La Chine, gros point noir pour PSA

En Amérique latine, la situation est compliquée avec une dégringolade spectaculaire des ventes de 22,5%. L'Argentine en particulier déçoit fortement avec une baisse de 43%. L'économie en berne du pays explique largement ce coup de vent abrupt. Le point noir de l'année pour PSA, c'est la Chine avec un effondrement des ventes de 55,4% ! Pour redresser la barre, le constructeur a tout remis à plat, qu'il s'agisse du réseau, du marketing ou du catalogue : cinq nouveaux modèles devraient permettre de relancer les marques.

Finalement, seuls le Japon (+20%) et la zone Eurasie permettent de sauver la face. La marque Opel a bénéficié d'une relance l'an dernier, d'où des ventes en hausse de 2,3%. Le groupe PSA est actuellement en pleine phase de fusion avec Fiat Chrysler, ce qui lui donnera un nouvel élan pour les ventes, ainsi qu'un pied aux États-Unis.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Schoolab Entreprise à Mission ou comment concilier Business et enjeux sociétaux

Violence policière est fait divers

Marie Legrand, directrice générale d'Audio 2000 : "Audio 2000 s'est construit autour des valeurs de professionnalisme, d'innovation et d'accessibilité "

Le MoHo : un collectif pour changer le monde !

Couvre-feu : « leur » monde à l’envers

L’intégration des étrangers de France : du mythe à la réalité.

La fin du franc CFA : un livre qui bouscule les idées reçues.

C’est pire qu’un crime, c’est une faute













Rss
Twitter
Facebook