Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Pâques : pas de règles assouplies comme à Noël





Le 23 Mars 2021, par Paolo Garoscio

Le week-end de Pâques 2021, comme celui de 2020, se déroulera pendant la pandémie de Covid-19. Et pour certaines zones de France, notamment les 16 départements confinés, le gouvernement ne semble pas enclin à alléger les règles comme il l’avait fait pour Noël. Et certains départements pourraient bien être confinés à leur tour d’ici-là.


Le week-end pascal sans réunions de famille ?

Pixabay/Couleur
Pixabay/Couleur
Pour faire face à la troisième vague pandémique qui frappe la France et l’Europe, les gouvernements vont devoir composer avec le week-end pascal qui tombe les 3 et 4 avril 2021… et qui est, de plus, un week-end long de trois jours. Mais difficile d’autoriser les familles à se retrouver, car le virus se propage tout particulièrement dans les réunions entre proches, où les gestes barrière sont généralement mal respectés.

L’Allemagne, mardi 23 mars 2021, a déjà annoncé que les festivités seraient annulées, y compris en ce qui concerne les offices religieux. Une décision stricte que le gouvernement français pourrait en partie reprendre à son compte. Selon BFMTV, qui a pu obtenir des informations d’une source gouvernementale, l’exécutif s’apprêterait en effet à décréter a minima une interdiction de se réunir.

Interdiction généralisée ou localisée aux départements confinés ?

Les discussions sont encore en cours, notamment car le gouvernement va devoir trancher sur la régionalisation, ou non, de ces mesures, si elles sont adoptées. D’autant plus que d’autres départements, comme la Moselle, l’Aube ou encore les Hautes-Alpes et le Doubs, affichent des niveaux épidémiques inquiétants.

Ces départements pourraient être soumis à un couvre-feu avant le week-end de Pâques, le gouvernement ayant dès le départ déclaré que les mesures prises pour le nord-ouest de la France et les Alpes-Maritimes pouvaient être étendues si nécessaires.

Et si la régionalisation était conforme avec la stratégie du gouvernement adoptée depuis quelques semaines, le fait que le week-end pascal soit peut-être le seul week-end de trois jours du printemps 2021 (puisqu’il n’y a pas de ponts les 1er et 8 mai en 2021), hormis le pont de l'Ascension et le week-end prolongé de la Pentecôte pour ceux qui peuvent prendre des congés à ces moments-là, pourrait conduire des millions de Français à se déplacer pour l’occasion si les festivités ne leur sont pas interdites.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook