Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Paris 2024 : les prix des courses Uber vont augmenter





Le 30 Mai 2024, par La rédaction

La plateforme de VTC anticipe une augmentation de 30% de son activité à Paris pendant les Jeux olympiques et paralympiques. Les tarifs des courses pourraient augmenter de 10 à 15% en raison de la forte demande.


Incitations financières pour les chauffeurs

Le leader mondial du VTC, Uber, prévoit une activité accrue à Paris à l'occasion des Jeux olympiques et paralympiques. Le géant américain a annoncé, mercredi 29 mai, une hausse anticipée de 30% de son activité durant cette période. Ce boom s'explique par l'afflux de visiteurs et l'augmentation des déplacements dans la capitale française.

Pour répondre à ce surcroît de demande, Uber mise sur une mobilisation exceptionnelle de ses chauffeurs. Environ 90% des chauffeurs parisiens devraient être opérationnels, contre 65% habituellement en été, où beaucoup prennent leurs vacances ou se déplacent vers des destinations touristiques. De plus, un tiers des chauffeurs non franciliens prévoient de se rendre à Paris, encouragés par des bonus de plusieurs centaines d'euros offerts par la plateforme.

Afin de gérer cette affluence, Uber met en place des incitations financières. Les chauffeurs recevront des primes pour se rendre dans les zones les plus fréquentées, telles que les sites olympiques et les gares parisiennes. Laureline Serieys, directrice d'Uber en France, a expliqué que la société versera également des promotions pour compenser l'augmentation prévue de 10 à 15% des tarifs des courses.

Défis logistiques pour Uber

« Si on veut faire plaisir au chauffeur (avec des tarifs supérieurs), on risque d'avoir moins de trajets », a souligné Mme Serieys à l'AFP. Elle a ajouté que cette période sera une opportunité pour beaucoup de visiteurs de découvrir l'application Uber. Pour optimiser les trajets, la plateforme mettra en avant son offre économique « Share », qui permet de grouper plusieurs clients aux destinations proches dans un même véhicule.

Malgré ces préparations, une grande inconnue subsiste : l'état de la circulation à Paris durant les Jeux. Les zones olympiques seront fermées aux véhicules non autorisés, limitant ainsi les déplacements autour des sites sportifs. Uber compte sur son application pour guider les VTC en cas de fort trafic.

Un autre enjeu pour les compagnies de VTC sera de s'entendre avec la préfecture et la mairie de Paris sur les points de dépose et de récupération des clients autour des gares SNCF. La durée de cette saison estivale pourrait être plus longue que d'habitude, avec des Parisiens partant plus tôt ou plus tard en vacances, et un retour plus complexe avec les Jeux paralympiques fin août.

Laureline Serieys prévoit que « les Jeux paralympiques vont être sacrément complexes : les Français seront rentrés ». Cette période sera donc déterminante pour Uber et ses chauffeurs, qui devront s'adapter à des conditions de circulation inédites tout en répondant à une demande en forte hausse.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook