Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Paris manque d’attractivité aux yeux des investisseurs immobiliers





Le 10 Décembre 2018, par François Lapierre

L’image du marché immobilier de Paris ne s’est pas suffisamment amélioré pour rendre la capitale française très attractive aux yeux des investisseurs immobiliers. Et les violents en marge des défilés des « gilets jaunes » ne va sans doute pas y contribuer non plus.


Le classement du cabinet PwC auprès d’investisseurs immobiliers internationaux montre que Paris n’est toujours pas dans le top 10 des villes européennes les plus attractives. Cette enquête a été réalisée entre les mois de juin et de septembre, avant le lancement du mouvement des « gilets jaunes ». L’Allemagne place quatre villes dans les dix premiers du classement, et c’est l’inattendue Lisbonne, au Portugal, qui prend la première place. Malgré tout, il existe un écart entre la perception du marché immobilier, et la réalité du terrain. 

Ainsi, Lisbonne n’a engrangé que 600 millions d’euros d’investissements immobiliers au troisième trimestre 2018, contre 6 milliards pour Paris. La capitale française est le second marché en Europe en termes de volumes investis, toujours loin derrière Londres et ses 15 milliards. La capitale britannique continue d’exercer une grande fascination auprès des investisseurs immobiliers étrangers, même avec le Brexit à l’horizon. Mais le divorce avec l’Union européenne, qui sera effectif en mars prochain, relègue Londres parmi les villes européenne les moins attractives : elle pointe ainsi à la 29e place, sur 31.

Le mouvement des « gilets jaunes » est-il de nature à dégrader encore l’image de Paris aux yeux des investisseurs ? Les images de la ville en proie aux flammes et à la violence ont fait le tour du monde. Toutefois, si le gouvernement apporte les réponses qu’il faut, l’impact sur les investisseurs pourrait être faible. Ces derniers surveillent surtout le chantier du Grand Paris, ainsi que la loi Logement qui doit renforcer la lutte contre les recours abusifs.



Tags : paris

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur



Les entretiens du JDE

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »

« Accueillir c’est protéger ! » par Frédéric Giqueaux

Karine Schrenzel, PDG des 3 Suisses : « L’envie d’entreprendre est un sentiment que j’ai toujours porté en moi »










Rss
Twitter
Facebook