Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Paris va mettre en place une taxe poids lourds sur son périphérique





Le 22 Septembre 2014, par

Après la grogne des paysans bretons, celle des Parisiens ? La Mairie de Paris s’apprête à soumettre au vote du conseil de la ville un projet de mise en place de taxe poids lourds, ancienne écotaxe, sur le périphérique de la capitale. Quatre portiques ont d’ores et déjà été installés en bordure de la capitale.


@Shutter
@Shutter

Circuler en poids lourds dans Paris risque de coûter de plus en plus cher. Anne Hidalgo souhaite en effet faire payer tous les camions de plus de 3,5 tonnes qui souhaiteraient emprunter le périphérique parisien. Rien de nouveau en ce qui concerne les conditions, ce sont les mêmes que celles de la taxe poids-lourds, qui a remplacé l’écotaxe tant critiquée, et notamment en Bretagne. 

 

A l’heure actuelle, quatre portiques ont déjà été installés sur le périphérique parisien. Reste désormais au conseil de Paris de se prononcer en votant cette proposition, pour une entrée en vigueur estimée au 1er octobre prochain, selon les informations communiquées par le Journal du Dimanche. 

 

A noter que si le texte est voté, il suivra une période d’expérimentation de trois mois, sans facturation. La véritable mise en oeuvre devrait débuter au 1er janvier 2015, a notamment précisé Christophe Najdovski, adjoint de la mairie de Paris chargé des transports. 

 

Côté chiffres, un poids lourds serait facturé 13 centimes d’euros par kilomètre, en moyenne. La taxe poids lourds pourrait ainsi rapporter chaque année, cinq millions d’euros par an à Paris, et 550 millions d’euros pour la totalité de la France. 



Jean-Baptiste Le Roux
Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame, en charge du... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook