Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Parution du premier livre sur le phénomène Gilets jaunes : « Dans la tête des Gilets jaunes » de François Bernard Huyghe, Xavier Desmaison et Damien Liccia





Le 7 Mars 2019, par Pierre Dubois

Le mouvement des Gilets jaunes n’intéresse pas que les manifestants. Il attire maintenant les lecteurs qui souhaitent mieux comprendre ce phénomène inédit. Tout premier livre sorti sur le sujet : « Dans la tête des Gilets jaunes ».


Le premier livre à sortir sur les Gilets jaunes

François-Bernard Huyghe, Xavier Desmaison et Damien Liccia, les auteurs du livre intitulé « Dans la tête des Gilets jaunes », résument la situation : « Parti d’une revendication économique (intérêts), évoluant en exigence de démocratie directe (pouvoir) et devenu marqueur identitaire (idéologique), le conflit des gilets jaunes polarise toutes les autres tensions. Il ne se déroule pas dans les usines, au Quartier latin, ni sur les barricades des faubourgs, mais se disperse sur tout le territoire avec des lieux d’affrontement spectaculaire et symbolique hebdomadaires. » Au tour maintenant de l’édition de s’emparer du sujet (1). Cet essai est le premier à sortir.

Se rendre visible

Ce livre, « Dans la tête des Gilets jaunes  », décrypte les linéaments sociologiques et idéologiques du mouvement, phénomène impossible à rapprocher des autres mouvements sociaux. Le premier impératif pour les Gilets jaunes a en effet été de se rendre visibles, eux les invisibles, les périphériques, les subalternes ; il s’agissait de se faire entendre d’un président « qui ne veut pas écouter », tout en se définissant comme « le peuple », et parlant en son nom. L’enjeu était déjà d’occuper l’attention de tous à commencer par les médias, après avoir commencé par occuper les réseaux sociaux puis quelques carrefours avant de faire les unes des médias du monde entier et de susciter des réactions similaires à l’étranger. Mission accomplie, les Gilets jaunes ont toute l’attention des Français depuis des semaines. Restait à formaliser une stratégie et amalgamer des tendances parfois contraires.

L’invention stratégique

Pour les auteurs, il est évidemment plus difficile de définir la position stratégique du camp des gilets jaunes qui, par définition, n’a ni doctrine, ni organisation préétablie, ni conseillers en communication, ni chef, ni appareil étatique et médiatique, etc. Résultat : « Le mouvement Gilet jaune est coincé entre l’expression de soi au détriment de la définition des enjeux [demandes précises, hiérarchie des luttes] d’une part et, d’autre part, l’exercice de sa liberté démocratique [aller où l’on veut, ne pas se laisser enfermer par une image ou par un chef, se représenter eux-mêmes]. Cela joue en faveur de la polarisation de l’hostilité envers Macron, les puissants, les bobos, les journalistes, plutôt qu’en faveur de l’initiative stratégique. "On ne lâche rien" est gratifiant, mais ne peut constituer un programme. »

Tout commence

Il ajoute : « Du côté du pouvoir, tout dépendra de la capacité à faire se rencontrer le parti de l’ordre et les éléments "raisonnables" pour désamorcer l’escalade. Du côté des Gilets jaunes, de la faculté de devenir un mouvement véritablement politique avec une hiérarchie des adversaires et des objectifs et la capacité d’entraîner d’autres catégories. Autant dire que tout commence. »
Gageons que ce livre a de beaux jours devant lui. Car, manifestement, les Français retrouvent le goût de la politique et du débat — qu’il soit grand et national ou épars et anarchique sur les réseaux sociaux. Ce livre ne sera pas de trop pour les aider à comprendre ce qui se passe et ce qui risque d’advenir. En effet, qu’on soit pour, contre les Gilets jaunes ou sans opinion, ce qui sortira de ce mouvement nous concernera tous.

(1) http://www.lefigaro.fr/medias/2019/01/15/20004-20190115ARTFIG00176-gilets-jaunes-une-avalanche-de-livres-arrive-en-librairie.php
 
 

« Dans la tête des gilets jaunes » de François Bernard Huyghe, Xavier Desmaison et Damien Liccia, Éditions VA Press, 14 €




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​« L’Etat ne peut pas se transformer en « père fouettard » et réguler avec des mesures très restrictives les acteurs innovants de l’économie collaborative »

"Les collectivités territoriales sont nos partenaires privilégiés." Carmen Munoz, Directrice Générale de Citelum

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?










Rss
Twitter
Facebook