Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Pas de baisse plus importante de l’impôt sur les sociétés pour 2017





Le 10 Mai 2016, par

La presse bruissait d’une rumeur sur une nouvelle baisse de l’impôt sur les sociétés l’année prochaine. Le ministre des Finances, Michel Sapin, a tenu à démentir le bruit de couloir : non, cette baisse supplémentaire n’est pas dans les projets du gouvernement.


Les Echos avaient évoqué une baisse « plus marquée » du taux de l’impôt sur les sociétés pour l’année prochaine. Un geste pour les PME et pour attirer les investisseurs étrangers. Ce changement aurait eu pour effet de modifier sensiblement les mesures inscrites dans le pacte de responsabilité pour 2017, à savoir la suppression de la contribution sociale de solidarité des sociétés (C3S) et la baisse d’un point du taux de l’impôt sur les sociétés. 

La rumeur évoquait en effet un rééquilibrage : conservation de la C3S, mais baisse de l’impôt sur les sociétés plus marquée. Lors d’un point presse, Michel Sapin a tenté de faire le point : « Nous avions inscrit pour 2017 l'amorce d'une baisse de l'impôt sur les sociétés qui me paraît une nécessité. On amorce l'année prochaine cette baisse mais il n'est pas aujourd'hui prévu d'accélérer dès l'année prochaine cette baisse ».

Il n’y aura pas d’accélération de la baisse, donc, mais la disparition de la C3S est toujours d’actualité : le pacte de responsabilité sera donc respecté comme cela a toujours été prévu. Cette opération devrait coûter en tout 5 milliards d’euros.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook