Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Pas de hausse pour le passe Navigo en 2019





Le 10 Décembre 2018, par

Bonne nouvelle pour les Franciliens qui utilisent les transports en commun : le passe Navigo n’augmentera pas en 2019, comme cela avait été le cas l’an dernier. Le passe reste donc à 75,20 euros mensuels.


Sous la présidence de Valérie Pécresse, la région Ile-de-France a voté des hausses du passe Navigo en 2016 et 2017 : le sésame indispensable pour voyager à Paris et dans sa région est ainsi passé de 70 à 75,20 euros. Pour la deuxième année consécutive, les prix du passe ainsi que de la carte Imagin’R ne bougeront pas. « Nous avons 8 millions de salariés qui prennent les transports en commun tous les jours. Pour eux, j’ai décidé que pour la deuxième année consécutive, nous n’augmenterions ni le passe Navigo, ni le passe Imagin’R », explique celle qui est aussi présidente d’Ile-de-France Mobilités (IDFM) au Parisien/Aujourd’hui en France.

Valérie Pécresse fait cette annonce alors que le mouvement des « gilets jaunes » se radicalise, aussi bien à Paris qu’ailleurs en France. Si elle appelle Emmanuel Macron et le gouvernement à « rendre du pouvoir d’achat aux Français », elle admet que les territoires doivent prendre leur responsabilité dans la crise. « Nous travaillons nous aussi à recoudre les blessures, en s’attaquant à la question du pouvoir d’achat ». Les transports sont une des compétences de la région, l’Ile-de-France est donc en mesure de faire un geste dans ce domaine.

Pour une deuxième année consécutive, le passe Navigo ne va donc pas augmenter : « ce n’était quasiment jamais arrivé. Et cela s’ajoute aux deux mois de remboursements que nous avons obtenus de la SNCF pour les grèves d’avril et mai dernier », relève Valérie Pécresse. À cela s’ajoute la gratuité dans des parkings relais (27 000 places) ainsi que la mise en place d’une « indemnité kilométrique covoiturage » qui permet d’engranger de 10 à 70 euros par mois en fonction de la distance parcourue.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : transports

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché



Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"








Opinion

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !
Depuis des années, nous entendons parler de la fin du monde. Les gaz à effet de serre produits par les pays industriels aboutiraient à terme à la disparition de la vie sur terre. Il faudrait donc changer de mode de vie pour sauver la planète. On nous le répète à longueur de journée. Entre vivre et conduire, on choisit vite.

Jacques Debonsens











Rss
Twitter
Facebook