Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Pas de poste de président pour le directeur général de United





Le 22 Avril 2017, par

Oscar Munoz, le directeur général de la compagnie aérienne United Airlines, a été sanctionné par le conseil d’administration de l’entreprise. Alors qu’il devait prendre aussi la place de président du groupe, le conseil a décidé d’octroyer le fauteuil à un autre.


Cette sanction intervient après l’évacuation d’un passager, forcé manu-militari de quitter un avion alors qu’il avait dûment payé sa place. Au dernier moment, United a décidé de l’évacuer pour laisser place à un employé de la compagnie. L’évacuation violente a été filmée par les passagers présents, et provoqué une indignation internationale, dégradant fortement l’image de marque d’une entreprise pas spécialement appréciée par ailleurs.

La communication d’Oscar Munoz a connu de sérieux ratés dans cette affaire. Il a tout d’abord fait porter le blâme sur la passager, David Dao, qualifiant le médecin de 69 ans de « perturbateur et d’agressif ». Une défense pour le moins maladroite qui n’a pas aidé United à rebondir dans l’estime des consommateurs. Quelques jours plus tard, et suite au plongeon de l’action de l’entreprise, le directeur général a fini par faire des excuses en bonne et due forme.

Le conseil d’administration a décidé de sanctionner Munoz, qui sera donc privé du poste de président. De plus, une partie de sa rémunération sera indexée sur la satisfaction des clients, en plus de la performance financière et l’évolution de son cours en Bourse. Il n’est pas certain qu’il parvienne à atteindre cet objectif au vu de l’image épouvantable dont écope la compagnie aérienne.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré

Les enjeux de la délégation de pouvoirs
















Rss
Twitter
Facebook