Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Pas de vols transatlantiques à 14 euros pour Ryanair





Le 23 Mars 2015, par

Ryanair a fait sensation il y a quelques jours, en annonçant des vols transatlantiques… à partir de 14 euros ! La compagnie aérienne, connue pour casser les prix du marché, tenait là de quoi s’assurer d’un joli buzz. Quant aux voyageurs dénicheurs de bonnes affaires, ils avaient commencé à préparer leurs bagages.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
Qu’on y songe : voyager entre l’Europe et les États-Unis, Paris et New York, pour moins de 15 euros est un rêve inaccessible… qui le restera encore un petit moment ! Ryanair a fait marche arrière trois jours après l’annonce (malheureusement pour l’entreprise irlandaise, la rumeur s’est propagée juste avant la St Patrick). « On a foiré », a admis Michael O’Leary, le PDG de l’entreprise. « J'ai été surpris que cette annonce fasse autant réagir, on en parle depuis des années », a-t-il ajouté.

Si les choses n’avaient pas été suffisamment claires, le communiqué de l’entreprise a mis les points sur les i, de manière succincte (trois lignes) mais claires : « Le conseil d’administration n’a pas étudié ou approuvé la mise en place d’un quelconque projet transatlantique et n’en a pas l’intention ». La rumeur voulait pourtant que le conseil d’administration avait approuvé ce projet un peu fou.

Le bruit de couloir annonçait de vols à prix cassés entre 14 villes européennes et 14 villes américaines, d’ici à l’horizon 2019. Las, au grand dam des voyageurs près de leurs sous… 


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : ryanair

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising









Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »









Rss
Twitter
Facebook