Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Pas de vols transatlantiques à 14 euros pour Ryanair





Le 23 Mars 2015, par

Ryanair a fait sensation il y a quelques jours, en annonçant des vols transatlantiques… à partir de 14 euros ! La compagnie aérienne, connue pour casser les prix du marché, tenait là de quoi s’assurer d’un joli buzz. Quant aux voyageurs dénicheurs de bonnes affaires, ils avaient commencé à préparer leurs bagages.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
Qu’on y songe : voyager entre l’Europe et les États-Unis, Paris et New York, pour moins de 15 euros est un rêve inaccessible… qui le restera encore un petit moment ! Ryanair a fait marche arrière trois jours après l’annonce (malheureusement pour l’entreprise irlandaise, la rumeur s’est propagée juste avant la St Patrick). « On a foiré », a admis Michael O’Leary, le PDG de l’entreprise. « J'ai été surpris que cette annonce fasse autant réagir, on en parle depuis des années », a-t-il ajouté.

Si les choses n’avaient pas été suffisamment claires, le communiqué de l’entreprise a mis les points sur les i, de manière succincte (trois lignes) mais claires : « Le conseil d’administration n’a pas étudié ou approuvé la mise en place d’un quelconque projet transatlantique et n’en a pas l’intention ». La rumeur voulait pourtant que le conseil d’administration avait approuvé ce projet un peu fou.

Le bruit de couloir annonçait de vols à prix cassés entre 14 villes européennes et 14 villes américaines, d’ici à l’horizon 2019. Las, au grand dam des voyageurs près de leurs sous… 


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : ryanair

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »









Rss
Twitter
Facebook