Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Pass sanitaire : le Medef demande sa levée pour les centres commerciaux





Le 3 Septembre 2021, par Paolo Garoscio

Depuis l’instauration du Pass sanitaire dans les grands centres commerciaux de plus de 20.000 mètres carrés, laissée à la discrétion des préfets mais obligatoire si le département dépasse un taux d’incidence de 200 cas pour 100.000 habitants, la mesure divise. Elle est même attaquée en justice régulièrement, avec des issues bien différentes selon les tribunaux. Le Medef, de son côté, veut qu’elle soit supprimée purement et simplement.


Pass sanitaire : les tribunaux en ordre dispersé

Pixabay/CapeCom
Pixabay/CapeCom
Si elle a été instaurée pour protéger la population du risque de contamination par le virus de la Covid dans les lieux clos, l’obligation du Pass sanitaire dans les centres commerciaux est vivement critiquée. Certains avocats sont même allés jusqu’à l’attaquer en justice, auprès des tribunaux administratifs compétents.

Et ces derniers n’ont pas un avis homogène : dans les Yvelines ou encore en Essonne et le Haut-Rhin, l’arrêté préfectoral instaurant le Pass sanitaire dans les centres commerciaux a été suspendu, mettant de fait un terme à l’obligation. Inversement, à Paris, dans le Rhône ou encore le Val-d’Oise, la mesure est maintenue.

Les avocats comme le gouvernement ont annoncé vouloir faire appel des décisions qui leurs sont défavorables, mais ce sera probablement au Conseil d’État de trancher définitivement.

Le Medef va demander le retrait de la mesure dans les centres commerciaux

Ces conflits dans les tribunaux ajoutent des incertitudes et de l’incompréhension pour le public qui ne sait plus forcément s’il peut, ou pas, se rendre dans les centres commerciaux sans avoir de Pass sanitaire valable. Une des raisons qui pousse Geoffroy Roux de Bézieux, président du Medef, à demander sa suspension pure et simple. Invité de BFMTV, le 2 septembre 2021, il annonce qu’il va la demander au Premier ministre.

Il explique que la mesure a conduit à une baisse de chiffre d’affaires de près d’un tiers dans les grands centres commerciaux, mais pas seulement : l’incompréhension de la mesure, notamment la question du seuil de 20.000 mètres carrés en-dessous duquel il n’y a pas de Pass sanitaire, conduit à une baisse de chiffre d’affaires de près de 15% pour l’ensemble des centres commerciaux, donc également ceux qui ne sont pas concernés.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook