Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

PayPal veut s'offrir le réseau social Pinterest





Le 22 Octobre 2021, par Olivier Sancerre

PayPal, spécialiste des services de paiement en ligne, lorgne sur le réseau social Pinterest. L'acquisition, si elle devait aboutir, représente une opération de 44 milliards de dollars.


Rachat de Pinterest : une opération à 44 milliards

PayPal a des vues sur Pinterest. Le géant des paiements en ligne aurait proposé un prix d'acquisition de 70 dollars par action pour le réseau social, soit une prime de 26% par rapport au cours de clôture de mardi 19 octobre. Cela représente une valorisation de Pinterest à hauteur de 44 milliards de dollars. Pinterest a réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires de 1,69 milliard de dollars, soit 48% de plus que l'année précédente.

Peut-être moins connu que Facebook, Instagram ou encore Twitter, Pinterest n'en est pas moins un des plus importants réseaux sociaux au monde avec 454 millions d'utilisateurs actifs mensuels. Un chiffre qui recule toutefois : en juillet, le nombre d'utilisateurs aux États-Unis avait accusé un recul de 7%. La crainte des observateurs est que Pinterest ne parvienne pas à maintenir la croissance engrangée durant la crise sanitaire.

Le potentiel d'un tel rapprochement

Pour améliorer la rentabilité de son site, Pinterest a d'ailleurs annoncé de nouveaux dispositifs cette semaine, et la plateforme cherche à faciliter la vente de produits par les créateurs qui sont les premiers utilisateurs visés. Depuis sa création en 2009, l'entreprise a su les séduire en leur offrant la possibilité de présenter leurs créations de manière élégante et efficace. PayPal simplifierait ces possibilités de monétisation, d'où l'intérêt de ce deal.

PayPal aussi a su capitaliser sur la pandémie, en multipliant sa surface boursière qui pèse désormais 300 milliards de dollars. Le prestataire de services de paiement pèse désormais plus lourd que certaines grandes banques américaines ! Et Pinterest n'est pas son seul intérêt : PayPal cherche à se positionner sur le créneau du paiement différé avec l'acquisition de Paidy pour 2,7 milliards de dollars.



Tags : pinterest

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook