Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Pénurie de meubles chez Ikea jusqu'en 2022





Le 18 Octobre 2021, par La rédaction

Il n'y a pas que le constructeurs automobiles ou informatiques qui rencontrent des problèmes de pénurie. Le géant suédois de l'ameublement Ikea prévoit lui aussi des difficultés d'approvisionnement jusqu'en 2022.


La chaîne d'approvisionnement est grippée

Ikea n'est pas immunisé face aux problèmes d'approvisionnement qui grippe la machine économique mondiale. Le géant de l'ameublement a ainsi expliqué que garder les magasins et les entrepôts ouverts a été difficile durant l'exercice 2021 (septembre 2020 à août 2021) en raison de la « chute de disponibilité » des produits. Et le pire est peut-être à venir : dans un communiqué, le groupe indique ne pas être encore sorti de cette situation, qui va continuer pendant longtemps encore durant l'exercice 2022.

Malgré ces mauvaises nouvelles, Ikea affiche une bonne santé financière avec un chiffre d'affaires de 41,9 milliards d'euros sur l'exercice 2021, soit une hausse de 6% qui se compare à une très mauvaise année 2020, touchée par la crise sanitaire. Sur le précédent exercice, l'entreprise avait enregistré des ventes à hauteur de 39,6 milliards. L'exercice 2022 risque lui aussi d'être compliqué.

Problèmes tous azimuts

Ikea souffre de plusieurs maux : le transport, avec une pénurie de main d'œuvre pour conduire les camions, l'accès aux matières premières, la production et la livraison. « Il faudra du temps avant que le transport mondial rattrape son retard », admet Jesper Brodin, le patron d’Ingka (à la tête du principal réseau de magasins Ikea). Le regain d'activité visible depuis la levée des restrictions sanitaires ne fait d'ailleurs rien pour arranger les choses, puisque la demande repart en flèche sans que l'infrastructure n'ait eu le temps de s'adapter.

Faisant contre mauvaise fortune bon cœur, Jesper Brodin espère entrevoir une amélioration dans le courant de l'année prochaine pour la chaîne d'approvisionnement. Ikea se fournit en partie en Asie, où le groupe a dû recourir au transport ferroviaire plutôt qu'avec des porte-conteneurs. Un choix qui renchérit les prix facturés aux consommateurs.



Tags : ikea

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook