Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Pénuries de médicaments : Emmanuel Macron veut relocaliser





Le 14 Juin 2023, par Aurélien Delacroix

Face aux pénuries de médicaments, Emmanuel Macron a présenté un projet visant à relocaliser et augmenter la production nationale d'une cinquantaine de médicaments critiques. L'initiative s'inscrit dans un contexte plus large visant à renforcer la souveraineté industrielle et technologique de la France.


Relocalisation des chaînes de production de médicaments

Lors d'une visite au laboratoire pharmaceutique Aguettant en Ardèche, Emmanuel Macron a annoncé le rapatriement en France de la production de 50 médicaments jugés essentiels. Parmi ces médicaments figurent la morphine, l'amoxicilline pédiatrique et six anti-cancéreux. La relocalisation, qui couvrira l'ensemble de la chaîne de production, devrait être effective ou significativement augmentée sur le territoire national dans les prochaines semaines pour la moitié de ces médicaments.

Le gouvernement a par ailleurs identifié une liste de 450 médicaments jugés indispensables dont la production doit être sécurisée dans les mois et années à venir. Le ministre de la Santé, François Braun, devrait communiquer la liste exhaustive plus tard dans la journée.

En finir avec les pénuries de médicaments

Emmanuel Macron a salué l'émergence d'un « nouveau partenariat entre l'État et l'industrie pharmaceutique ». Il a annoncé la création d'un guichet unique dédié à la relocalisation des médicaments essentiels dans les prochains jours. Ce guichet permettra d'accélérer la réalisation des projets industriels, qui bénéficieront d'un soutien financier de l'État à hauteur de 50 millions d'euros. « C'est le coût à payer pour redevenir indépendant, c'est la cohérence de notre politique », a déclaré le chef de l'État.

Les pouvoirs publics prévoient également de mettre en place un « plan blanc du médicament » pour les situations de pénuries les plus critiques. Par ailleurs, les procédures d'essais cliniques seront simplifiées afin d'accélérer le développement de nouveaux médicaments. Au-delà de ces mesures nationales, Emmanuel Macron a exprimé sa volonté d'agir au niveau européen. Il souhaite promouvoir la relocalisation et le renforcement des capacités de production à l'échelle de l'Union européenne. Il envisage notamment de fixer des « objectifs chiffrés » en collaboration avec les autres États membres.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "L’environnement est un sujet humanitaire quand on parle d’accès à l’eau" (2/2)

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence" (1/2)

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"













Rss
Twitter
Facebook