Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Pernod Ricard va finalement fusionner





Le 1 Octobre 2019, par Olivier Sancerre

Le groupe Pernod Ricard va finalement fusionner ses deux principales entreprises pour gagner en souplesse. Une réorganisation qui va occasionner la suppression de 190 postes.


Deux sociétés distinctes

Pernod SA, société créée en 1805, et Ricard SA, dont la naissance remonte à 1932, se sont rapprochés en 1975 sous la houlette de respectivement Jean Hémard et Paul Ricard. Le spécialiste français des boissons alcoolisées n'a cessé de croître depuis, en multipliant les acquisitions comme par exemple Irish Distillers qui possède le whisky Jameson, ou encore l'achat de la vodka Absolut.

Mais malgré cette activité commune, les deux entreprises vivaient toujours séparément, ce qui impliquait la gestion de deux réseaux de distribution, une existence juridique propre à chacune, etc. D'où l'idée, devenue nécessité, de fusionner finalement Pernod avec Ricard après une perte de 60 millions d'euros sur le marché français entre 2017 et 2018.

Près de 300 suppressions d'emplois

Le rapprochement entre les deux sociétés va aboutir à la création, d'ici le 1er juillet 2020, d'une entreprise unique qui va s'appeler très logiquement Pernod Ricard France. Son siège sera installé à Marseille. Mais qui dit fusion implique également une restructuration pour supprimer des postes en doublon.

Selon BFM Bourse, ce sont 280 emplois qui vont être supprimés en tout, tous des départs volontaires. Pernod Ricard compte créer 90 postes pour soutenir et stimuler l'activité hexagonale. Une fois son organisation simplifiée, le nouveau groupe entend gagner en agilité et en flexibilité sur un marché très dynamique.



Tags : consommation

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

OPA du fonds Searchlight sur Latécoère : un nouveau scandale Alstom ?

Frédérique Picard :"j’ai décidé de répertorier les leviers spécifiques qui permettent aux femmes d’oser"

Jean-Louis Scaringella, les taux d’intérêt négatifs ou : « l’euthanasie des rentiers »

La Saga des Audacieux

Pouquoi les ambitions protectionnistes chinoises et américaines frappent la France et l'Europe

Frédéric Verdavaine (Nexity) : « Nous sommes au croisement de nombreux enjeux de société structurants pour l’avenir »

​« L’Etat ne peut pas se transformer en « père fouettard » et réguler avec des mesures très restrictives les acteurs innovants de l’économie collaborative »

"Les collectivités territoriales sont nos partenaires privilégiés." Carmen Munoz, Directrice Générale de Citelum












Rss
Twitter
Facebook