Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Peu de départ en vacances pour les congés de fin d’année





Le 20 Décembre 2016, par Olivier Sancerre

Il y aura finalement peu de départs en vacances durant les congés de fin d’année, relève le sondage OpinionWay réalisé pour le compte de Mondial Assistance. Près de huit Français sur dix (78%) ne partiront pas cette année.


Les congés de fin d’année (du 15 décembre au 3 janvier) sont surtout un moment privilégié pour se retrouver en famille ou avec des amis. Le sondage montre que pratiquement un Français sur deux ne part jamais pendant cette période. Parmi les explications, 24% des personnes interrogées veulent faire des économies. 29% indiquent que l’argent vient tout simplement à manquer pour financer des vacances ; c’est 4 points de moins qu’en 2015. 

21% des Français vont tout de même profiter des congés de fin d’année pour partir en vacances. Un chiffre en hausse par rapport à 2015, où le pourcentage s’établissait à 18%. Le budget moyen du séjour est de 784 euros, là aussi en hausse — importante — puisqu’il était de 657 euros l’an dernier.

La moitié de ceux qui partent en vacances se contenteront de moins d’une semaine ; un Français sur trois part une semaine complète. Peu de changement à ce niveau depuis 2012, relève l’étude. La destination vedette n’est autre… que la France, pour 79% des personnes interrogées ; 15% choisissent l’Europe.



Tags : noël

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

La fin du franc CFA : un livre qui bouscule les idées reçues.

C’est pire qu’un crime, c’est une faute

J’ai deux amours…

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare

La France doit consacrer l’importance stratégique d’une filière de l’hygiène

Sacha Lazimi (Yubo) : « En termes de communauté, nous sommes la première application sociale 100 % made in France »













Rss
Twitter
Facebook