Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Picard bascule en Suisse





Le 2 Avril 2015, par

Picard, le fameux groupe de distribution de produits surgelés, va changer de main. En passant entre les mains d’Aryzta, l’entreprise va devenir… suisse.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
Lion Capital, actuel propriétaire du réseau, est entré en négociations exclusives avec le groupe suisse Aryzta pour une cession de 49% du capital de Picard. La transaction porte sur un total de 446,6 millions de dollars ; le fonds d’investissement va aussi donner un délai de trois à cinq ans pour qu’Aryzta puisse exercer une option d’achat de 100% sur l’entreprise de distribution.

En tout et pour tout, cette opération valorise Picard, « enseigne préférée des Français », à hauteur de 2,25 milliards d’euros. Une belle affaire pour Lion Capital, qui s’était porté acquéreur de l’entreprise en 2010 pour 1,5 milliard de dollars. À l’époque, Lion Capital avait acheté Picard détenu par un autre fonds d’investissements, BC Partners.

Le nouveau propriétaire, Aryzta, n’est pas un fonds qui cherche à spéculer sur le dos d’une entreprise. Son activité est la boulangerie industrielle, et elle est propriétaire majoritaire d’Origin Enterprises, un groupe irlandais spécialisé dans les produits agricoles et d’alimentation animale. La transaction va d’ailleurs se réaliser par le truchement de produit de placement de titres Origin.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : picard

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook