Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Picsou Magazine abandonne les gadgets en plastique





Le 2 Avril 2019, par

Picsou Magazine, une des vedettes de la presse jeunesse dans les kiosques, fait sa révolution écolo : les gadgets en plastique offerts tous les deux mois par le magazine vont disparaitre.


Disney Hachette Presse, l’éditeur de Picsou Magazine, a annoncé la fin des gadgets en plastique traditionnellement livrés en cadeau avec le magazine. Pistolet à eau, araignée gluante ou encore coussin péteur : c’en sera terminé de ces jouets à compter du 3 avril. La disparition du gadget en plastique s’inscrit dans la volonté de l’éditeur de presse de prendre toute sa part dans la transition écologique. Les matériaux utilisés dans la confection de ces jouets sont difficiles à valoriser, et ils se retrouvent malheureusement bien souvent dans la nature.

Mais que les fans du magazine, né en 1972, se rassurent : l’ère des cadeaux est loin d’être terminée ! Picsou Magazine va en effet offrir des surprises… en papier. Le gadget reste présent (il y en aura trois dans le prochain numéro), mais il sera en papier. Et puis Disney Hachette double le nombre de pages. La nouvelle formule du magazine concoctée pour l’occasion sera particulièrement imposante : le numéro 542 contiendra en effet 304 pages, au lieu de 148.

Les pages consacrées à la bande dessinée, qui constitue bien sûr le cœur du magazine, passent à 240 pages. Par ailleurs, le contenu éditorial a été renforcée ; une section consacrée à la culture pop va faire son apparition, elle parlera jeux vidéo, loisirs, créateurs YouTube, cinéma ou encore musique. Picsou Magazine compte 72 000 fans en France en moyenne tous les deux mois. Le « virage » vert du magazine, en plus du contenu supplémentaire, pourrait lui faire gagner quelques lecteurs en plus !


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : édition

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »










Rss
Twitter
Facebook