Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Pierre Gattaz accentue sa pression sur Manuel Valls





Le 16 Septembre 2014, par

A quelques heures du vote de confiance à l’Assemblée nationale, le président du Medef continue d’accentuer sa pression sur le Premier ministre. Dans un entretien au Parisien, Pierre Gattaz demande à Manuel Valls de « mettre le turbo ».


@Shutter
@Shutter

Bien mais peu mieux faire ! Voici en somme ce que déclare Pierre Gattaz, à l’adresse de Manuel Valls. Dans un entretien accordé au Parisien, le patron des patrons se félicite des mesures pro-entreprises décidée par le Premier ministre, mais précise que ce n’est pas suffisant. « Il y a des freins à l’embauche que l’on peut faire sauter sans que cela coûte un centime » déclare le président du Medef, ajoutant que le gouvernement doit « mettre le turbo ». 

 

Et mettre le turbo, pour Pierre Gattaz, cela consiste avant tout en une série de mesures. Notamment celles proposées en début de semaine dans Les Echos. A savoir « autoriser le travail le dimanche et après 21 heures, sur volontariat ». Mais également « négocier le temps de travail à la carte, selon leurs besoins, et pas seulement celles qui ont des difficultés ». Ce qui revient à remettre en cause les 35 heures. 

 

Des propositions qui ont choqué lundi 15 septembre dernier les syndicats. Pour autant, Pierre Gattaz précise que ces propositions consistent à lever des freins à l’emploi, à relancer l’embauche, et sans que cela ne coûte un centime au gouvernement. Sur le papier, la proposition est tentante pour Manuel Valls, mais valider un tel plan ébranlerait un peu plus ce qui reste de majorité au gouvernement. 



Jean-Baptiste Le Roux
Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame, en charge du... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »










Rss
Twitter
Facebook