Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Pierre Gattaz regrette le détricotage de la loi Travail





Le 30 Juin 2016, par

Manuel Valls a reçu ce jeudi 30 juin le Medef pour évoquer le projet de loi Travail, revenu en deuxième lecture à l'Assemblée nationale. Le patron des patrons, Pierre Gattaz, ne décolère pas.


La loi El Khomri sur la réforme du code du travail va-t-elle finalement accoucher d'une souris ? Le texte ne cachait pas son ambition quand il a été présenté il y a quelques mois ; mais voilà, l'hostilité des syndicats et le mouvement de contestation — parfois violente — de la rue a poussé le gouvernement à des aménagements qui ne font pas les affaires du patronat.

En sortant de la réunion, Pierre Gattaz a regretté ces petits arrangements avec les syndicats. « Plus personne n’y comprend rien sur le terrain et c’est une loi qui ne servira strictement à rien pour l’emploi, j’en suis désolé, je l’ai dit au Premier ministre », a-t-il déclaré.

Sur le fond, le Medef estime que la loi Travail ne suit pas le chemin tracé par le Pacte de responsabilité qui avait permis de restaurer les marges des entreprises. « Je pensais que la loi Travail définie en janvier aurait permis de faire l’électrochoc nécessaire de confiance et de simplification que les entreprises, les TPE les PME attendaient ».

Il n'y a guère plus que le fameux article 2 qui inverse la hiérarchie des normes dans l'aménagement du temps de travail — soit la primauté revient désormais à l'accord d'entreprise sur l'accord de branche — qui trouve encore grâce aux yeux de Pierre Gattaz.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : loi travail

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur



Les entretiens du JDE

« Accueillir c’est protéger ! » par Frédéric Giqueaux

Karine Schrenzel, PDG des 3 Suisses : « L’envie d’entreprendre est un sentiment que j’ai toujours porté en moi »

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque










Rss
Twitter
Facebook