Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Plan de relance : des CDD pour la fonction publique





Le 17 Août 2020, par Olivier Sancerre

La mise en œuvre du plan de relance à partir de la rentrée va engendrer des créations de postes dans la fonction publique, mais uniquement des contrats à durée déterminée.


Dépenses conjoncturelles

Pas question de faire gonfler démesurément la fonction publique à l’occasion de la mise en œuvre du plan de relance de 100 milliards d’euros. Olivier Dussopt, le ministre délégué aux Comptes publics, a été très clair sur le sujet dans les colonnes du journal L’Opinion : « Notre obsession est de s'assurer que les dépenses engagées seront conjoncturelles et surtout pas structurelles ». À l’AFP, une source au sein du ministère de l’Économie enchérit : « on ne prend pas des mesures pérennes mais des mesures de relance sur les deux ans », c’est-à-dire pour 2021 et 2022.

Dans ces conditions, comment s’assurer que les mesures du plan de relance seront bien mises en place ? Via des embauches à durée déterminée, des CDD. Il s’agira plus précisément de contrats de projet, un dispositif de CDD de un ou six ans. C’est la loi de transformation de la fonction publique votée l’an dernier qui permet aux administrations d’embaucher sous ce format.

Maîtrise des dépenses publiques

Ces emplois en CDD ne seront donc que temporaires. Le plan de relance n’est d’ailleurs pas intégré au budget 2021 : c’est une enveloppe supplémentaire qui n’a donc pas vocation à demeurer pérenne. Bruno Le Maire, dans son interview à Sud-Ouest, n’a pas dit autre chose : « nous conservons notre objectif de maîtrise des dépenses publiques », même si ce fameux plan va peser lourd dans les finances publiques.

La dette publique devrait ainsi atteindre 121% du PIB cette année, avec un déficit public à 11,5%. Bien au-dessus des critères de Bruxelles. Le plan de relance sera présenté le 25 août, avec des mesures tous azimuts pour aider à la reprise de l’économie suite à la crise sanitaire. Les enjeux sont de taille, il s’agit en effet d’accompagner l’arrêt des dispositifs de soutien d'urgence que le gouvernement a mis en place au début du confinement.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare

La France doit consacrer l’importance stratégique d’une filière de l’hygiène

Sacha Lazimi (Yubo) : « En termes de communauté, nous sommes la première application sociale 100 % made in France »

Relance économique : de la nécessité d’intégrer la sécurisation des échanges inter-entreprises

Le chômage américain baisse… si vous excluez les CDD

TwentyTwo Real Estate: "agilité et rigueur face au risque" (Daniel Rigny)













Rss
Twitter
Facebook