Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Plan de relance : la France touche 5,1 milliards d'euros de la Commission européenne





Le 20 Août 2021, par Olivier Sancerre

Le plan de relance européen commence finalement à porter ses fruits : la France a obtenu un premier chèque de plus de 5 milliards d'euros ce jeudi, tandis que 5 milliards supplémentaires sont attendus à l'automne.


Bruxelles envoie les premiers chèques

L'objectif du gouvernement est de retrouver le niveau d'activité économique d'avant la crise sanitaire dès la fin de l'année, et non pas début 2022 comme cela avait été prévu. Et l'argent européen va être bien utile pour accélérer la reprise économique. Lors d'une visite à Bayonne, Bruno Le Maire a annoncé que Bruxelles avait envoyé un premier chèque dont la somme est puisée dans le fond de relance européen : « Ce jeudi, nous toucherons 5,1 milliards d'euros de subventions du plan de soutien européen », a déclaré le ministre de l'Économie au quotidien Sud Ouest.

Et la France recevra un nouveau chèque de 5 milliards d'euros cet automne. De l'argent qui servira au financement du plan de relance français : sur les 100 milliards d'euros annoncés par le gouvernement, 39,4 milliards proviendront de l'Union européenne qui versera régulièrement des sommes jusqu'en 2026. La Commission européenne a validé le plan français de relance au mois de juin. Le locataire de Bercy a précisé que « près de la moitié » du plan français avait été engagé. Ce sera 70 milliards d'ici la fin de l'année.

La moitié pour la transition écologique

La France n'est pas le seul pays à avoir touché une première subvention européenne : c'est aussi le cas de l'Espagne (à hauteur de 9 milliards), de la Belgique, du Luxembourg et du Portugal. Les sommes engagées par la Commission européenne auprès de la France seront, pour moitié, utilisées pour  des projets liés à la transition écologique : 5,8 milliards pour la rénovation énergétique des bâtiments, 4,4 milliards pour la modernisation du rail, près de 2 milliards pour l'hydrogène.

Quant à l'économie française, elle tourne déjà à « 99% de ses capacités par rapport à 2019 », selon Bruno Le Maire qui révèle que « pour la première semaine d'août 2021, les achats en carte bleue sont supérieurs de 17% à la même semaine de 2019 ». Il assure aussi que le gouvernement continuera de soutenir les entreprises qui souffrent toujours de la crise sanitaire. Les aides doivent s'éteindre fin août.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook