Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Plongeon des ventes d'habillement en septembre





Le 5 Octobre 2023, par François Lapierre

Le secteur de l'habillement en France connaît un ralentissement sévère de ses ventes en septembre, avec une baisse de 15,6% du chiffre d'affaires par rapport au même mois en 2022. Plusieurs facteurs sont en jeu, y compris la météo et le pouvoir d'achat des ménages. Face à ces difficultés, le secteur appelle à un encadrement des loyers commerciaux.


Les ventes d'habillement en chute libre

Septembre a été un mois difficile pour le secteur de l'habillement en France. Selon les données du Panel Retail de l'Alliance du Commerce, le chiffre d'affaires global du secteur a diminué de 15,6% par rapport à septembre 2022. Cette baisse concerne tous les segments de marché, incluant les vêtements pour hommes, femmes, enfants et chaussures, et ce, quelle que soit la gamme de produits. 

Les magasins d'habillement des centres commerciaux en périphérie ont vu leurs ventes reculer de 12,2%, ceux des centres-villes de 16,6%, et dans les grandes zones d'activité commerciales et les retail parks, les ventes ont plongé de 19,4%. L'Alliance du Commerce attribue cette baisse à plusieurs facteurs convergents. Tout d'abord, le mois de septembre a été particulièrement chaud, ce qui a dissuadé les consommateurs d'acheter des collections automne-hiver. 

Appel à l'encadrement des loyers commerciaux

En outre, la confiance des ménages envers la situation économique a fléchi en septembre, particulièrement en ce qui concerne le pouvoir d'achat et le chômage. Enfin, la hausse des prix alimentaires a poussé les ménages à revoir leurs priorités en matière de dépenses. La fréquentation des magasins a ainsi baissé de 13,8% et les achats en ligne de 11%. Face à ce contexte, le secteur de l'habillement réclame un encadrement des loyers commerciaux. En effet, ces loyers ont continué d'augmenter, avec une hausse de 6,6% sur un an, malgré la baisse de l'activité commerciale. 

Yohann Petiot, le directeur général de l’Alliance du Commerce, souligne l'urgence de « parvenir à un rééquilibrage des relations entre les bailleurs et leurs locataires commerçants, à travers notamment un encadrement de l’évolution des loyers et de la refacturation des charges ». Sans une telle mesure, le secteur pourrait faire face à d'autres difficultés, aggravant la situation économique déjà préoccupante. La question du bail commercial est d'ailleurs saisie par le Conseil National du Commerce, ajoutant une couche d'urgence à cette problématique.



Tags : habillement

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "L’environnement est un sujet humanitaire quand on parle d’accès à l’eau" (2/2)

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence" (1/2)

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"













Rss
Twitter
Facebook