Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Plus de 7 salariés français sur 10 est satisfait de son travail





Le 27 Novembre 2018, par La rédaction

Les Français sont globalement satisfaits de leur travail, révèle un sondage Ifop pour le groupe SOS, publié par Les Échos.


Si les français aiment leur travail, le chiffre est encore plus élevé cette année. 76% des salariés français se disent globalement satisfaits de leur situation professionnelle, selon cette enquête. C’est 4 points de plus par rapport à l’an dernier. Parmi les points positifs, l’autonomie est jugée satisfaisante à 87%, le contenu du travail à 80% et l’intérêt du travail à 79%. Tout va bien alors ? Pas tout à fait : les salariés français ont des raisons de ne pas se montrer complètement satisfaits.

56% d’entre eux estiment en effet que leur travail n’est pas reconnu à sa juste valeur. Yohann Marcet, directeur de la filiale conseil du groupe SOS, explique qu’il s’agit là d’un mal typiquement français : « C'est culturel, les managers ne félicitent pas assez leurs équipes, même pour des petites victoires ou des succès du quotidien. Cela entraîne une certaine morosité dans l'entreprise ». Un salarié sur deux dit aussi ne pas avoir le sentiment de connaître l’objectif de l’entreprise. Un manque d’informations en quelque sorte, qui peut pousser à la démotivation.

Autre remontrance plus « classique » du salarié envers l’entreprise, le sentiment d’être mal payé (pour un salarié sur deux). 40% des personnes interrogées estiment aussi que les possibilités de formation sont insuffisantes, voire elles ne sont pas adaptées à leurs besoins. Pour 36%, ils veulent que l’entreprise prenne en compte leur « bien-être ». 12% voudraient « donner du sens à leur travail ».



Tags : travail

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook