Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Plus de 80% des DRH pensent que le pacte de responsabilité ne va pas créer d’emplois





Le 20 Mai 2014, par

C’est une des mesures phare du gouvernement pour redonner la compétitivité de la France et pour faire sortir le pays de la crie économique dans laquelle il est englué. Le Pacte de Responsabilité signé entre le gouvernement et le patronat, devrait permettre de renouer avec la croissance et également de baisser le taux de chômage. François Rebsamen a annoncé, d’ailleurs, qu’il compte avoir moins de trois millions de chômeurs avant la fin du quinquennat de François Hollande.


cc/Flickr/ Eustaquio Santimano
cc/Flickr/ Eustaquio Santimano
Le gouvernement semble donc mettre beaucoup d’espoirs dans ce Pacte de Responsabilité. En échange de baisse des charges pour les entreprises, il devrait y avoir un retour de la croissance et la création de plusieurs centaines de milliers d’emplois. Les plus optimistes parlent de 500 000 emplois créés grâce à ce pacte, les plus réalistes d’environ 300 000 emplois.

Mais les directeurs des ressources humaines, eux, ne semblent pas convaincus de la chose. Selon un sondage réalisé par l’Association nationale des directeurs des ressources humaines, seuls 16% des DRH pensent que le Pacte de Responsabilité aura un véritable impact sur l’emploi à court terme. Ils sont, au contraire, 37% à penser que ce Pacte n’aura aucun impact sur l’emploi, contrairement à ce que prévoit et espère le gouvernement.

Le Pacte de Responsabilité aurait tout de même un impact selon les DRH : plus d’investissement (25%), des rémunérations plus attractives (25%) mais également une augmentation des marges des entreprises.

Si les DRH s’avéraient être dans le vrai, les efforts du gouvernement serait donc, finalement, vains et les objectifs qu’il s’est fixés, en termes d’emploi, de croissance et de réduction de la dette publique, ne pourraient être atteints.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur



Les entretiens du JDE

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »

« Accueillir c’est protéger ! » par Frédéric Giqueaux

Karine Schrenzel, PDG des 3 Suisses : « L’envie d’entreprendre est un sentiment que j’ai toujours porté en moi »










Rss
Twitter
Facebook