Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Plusieurs milliardaires américains ont profité de la crise du coronavirus





Le 25 Mai 2020, par La rédaction

La suspension d'une grande partie de l'activité économique mondiale à cause de la pandémie de la COVID-19 n'a pas empêché plusieurs grandes fortunes de continuer à amasser toujours plus d'argent.


La fortune de Jeff Bezos et de Mark Zuckerberg en forte hausse

Jeff Bezos, fondateur et patron d'Amazon, et Mark Zuckerberg le créateur et PDG de Facebook, sont parmi les grands gagnants de la crise sanitaire. Et pour cause : les services offerts par leurs entreprises ont été plébiscités par des millions d'utilisateurs confinés à domicile. Selon les données recueillies par deux centres de réflexion, Americans for Tax Fairness et l'Institute for Policy Studies Program for Inequality, la fortune de ces deux milliardaires a connu un bond de respectivement 30% et 46% entre le 18 mars et le 19 mai ! Alors que dans le même temps, des dizaines de millions d'Américains perdaient leurs emplois en raison de la crise sanitaire et que la croissance s'effondrait.

Ces deux grands patrons ne sont pas les seuls à avoir su tirer leur épingle du jeu. Bill Gates, fondateur de Microsoft et philanthrope, Warren Buffett, le gestionnaire du fonds d'investissement Berkshire Hathaway, et Larry Ellison (Oracle), ainsi que Jeff Bezos et Mark Zuckerberg, c'est à dire les cinq plus importants milliardaires américains, ont fait grimper leur fortune collective de 75,5 milliards de dollars durant cette période.

Tous les milliardaires n'ont pas bénéficié de la crise

Globalement, les 600 grandes fortunes américaines ont bénéficié d'une hausse de leurs bas de laine de 434 milliards de dollars pendant la durée du confinement des principaux États américains. Cela représente une augmentation de 15% en deux mois ! Plusieurs grandes entreprises ont engrangé une forte hausse de leurs capitalisations boursières : l'action Facebook a progressé de 60%, celle d'Amazon de 45%, Netflix de 46%, et Apple de 31%.

Si les milliardaires des secteurs des services en ligne et de la high tech ont profité des mesures de confinement, ce n'est pas le cas pour tout le monde. Les grandes fortunes investies dans les entreprises de voyages, de vente au détail ou encore dans l'hôtellerie ont vu leurs fortunes fondre. Les dispositifs d'endiguement du coronavirus ont évidemment eu un impact fort sur ces activités, tandis qu'ils ont profité à d'autres.



Tags : fortune

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"














Rss
Twitter
Facebook