Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Plusieurs réformes annoncées pour l'année prochaine devront attendre 2019





Le 3 Juillet 2017, par

L'alerte de la Cour des comptes la semaine dernière va bousculer le rythme des réformes qu'entendait impulser Emmanuel Macron et son Premier ministre. Plusieurs dispositifs importants devront ainsi attendre plus longtemps que prévu avant d'être mis en œuvre.


L'ardoise de 8 milliards d'euros, le dérapage des finances publiques laissé par le précédent gouvernement, est un boulet pour le nouvel exécutif. Edouard Philippe, le locataire de Matignon, a promis des mesures d'économie qui seront détaillées en partie durant son discours de politique générale de mardi. Cela repousse d'autant la mise en œuvre des réformes promises par Emmanuel Macron. Les Echos a détaillé les différentes mesures qui risquent d'attendre une année de plus.

Parmi celles-ci, la transformation du crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi, le fameux CICE : ce dispositif mis en place par le précédent gouvernement doit devenir une baisse des charges pérenne. Mais son coût de 20 milliards d'euros devrait obliger le gouvernement à le repousser à 2019. La réforme de l'ISF devrait elle aussi être retardée à plus tard.

En revanche, d'autres mesures pourraient passer le cap promis. Ce sera sans doute le cas de la hausse de la CSG, compensée par la suppression des cotisations chômage et santé. De quoi augmenter le salaire net des actifs, et ce dès le mois de janvier prochain. Il en va de même de la réforme de la taxe d'habitation, qui baissera progressivement pour 80% des ménages : la mise en œuvre est prévue pour le début de l'année prochaine.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : réforme

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​« L’Etat ne peut pas se transformer en « père fouettard » et réguler avec des mesures très restrictives les acteurs innovants de l’économie collaborative »

"Les collectivités territoriales sont nos partenaires privilégiés." Carmen Munoz, Directrice Générale de Citelum

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?










Rss
Twitter
Facebook