Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Pour Ryanair, les billets d'avion à 10 euros et moins, c'est terminé





Le 12 Août 2022, par Olivier Sancerre

L'ère des billets d'avion à tout petit prix est terminée, du moins chez Ryanair. Le patron de la compagnie aérienne low cost a annoncé la fin de ses tarifs promotionnels.


La fin des tarifs bon marché

Ils ont fait le succès de Ryanair, mais c'est terminé : on ne devrait plus voir ces billets à prix cassé chez la compagnie aérienne irlandaise. Michel O’Leary, le PDG de l'entreprise, l'a affirmé à la BBC : « Nos tarifs promotionnels vraiment bon marché, les tarifs à un euro, les tarifs à 0,99 euro, même les tarifs à 9,99 euros, je pense que vous ne verrez plus ces tarifs au cours des prochaines années », a-t-il affirmé.

Ce coup marketing de génie qui a rapidement su imposer Ryanair dans le paysage du transport aérien en Europe ne peut pas tenir dans un secteur où les prix des carburants et du kérosène sont si élevés. Pour Michel O’Leary, le prix moyen d'un billet, qui tournait autour de 40 euros en 2021, va passer à 50 euros dans les cinq prochaines années. Réduisant ainsi la possibilité pour Ryanair et pour les autres compagnies low cost de continuer à faire de telles promotions.

Des clients plus attentifs aux prix

Par ailleurs, « nous pensons que les gens continueront à prendre l’avion fréquemment. Mais je pense qu’ils vont devenir beaucoup plus attentifs aux prix », assure le dirigeant. La concurrence entre les transporteurs à bas prix ne va pas s'arrêter de si tôt, ce segment de marché est d'ailleurs toujours aussi encombré entre Ryanair, Vueling, Wizz Air et d'autres encore qui se battent comme des chiffonniers pour attirer les clients désireux de faire de bonnes affaires.

Ryanair, comme l'ensemble du secteur aérien, a énormément souffert durant la crise sanitaire. Mais la reprise de l'activité, manifestement très forte après deux ans de restriction des déplacements, a permis à la compagnie d'engranger au dernier trimestre un résultat positif de 170 millions d'euros alors que l'an dernier, elle accusait une perte de 273 millions.



Tags : Ryanair

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook