Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Pour fusionner, TF1 et M6 accepteraient de garder des régies publicitaires séparées





Le 22 Août 2022, par La rédaction

TF1 et M6 veulent montrer patte blanche auprès de l'Autorité de la concurrence. Pour pouvoir fusionner, les deux groupes accepteraient de conserver des régies publicitaires séparées pendant trois ans.


Compromis et concessions

Dans le dossier au long cours du rapprochement entre TF1 et M6, les groupes Bouygues et RTL sont prêts à toutes les concessions pour arracher le feu vert de l'Autorité de la concurrence. Les services d'instruction de l'institution ont émis un avis défavorable, ce qui ne préjuge pas de la décision de l'Autorité, mais ce n'est pas un bon signe. Pour amadouer le collège, les deux entreprises seraient prêtes à conserver des régies publicitaires séparées, selon une information du Figaro.

Cette séparation des activités publicitaires entre les deux chaînes (télé comme radio) dureraient 3 ans, et la période pourrait être prolongée de 3 années supplémentaires si l'Autorité le réclame. Il s'agirait d'une séparation stricte, les deux régies n'auraient ainsi pas le droit de communiquer, leur gouvernance serait autonome, etc. La décision finale de l'Autorité de la concurrence est attendue pour le mois d'octobre, après l'organisation d'auditions début septembre.

Géant français des médias

La fusion entre TF1 et M6 donnerait naissance à un géant français de la télévision, de la distribution de chaînes et de la régie publicitaire. Ensemble, les deux entités pèsent 75% du chiffre d'affaires français du secteur. La nouvelle entreprise serait mieux armée pour lutter contre les géants américains du streaming. Le rapprochement ne va donc pas de soi, obligeant les deux propriétaires Bouygues et RTL Group à multiplier les concessions et les compromis.

Au mois d'avril, TF1 et M6 se sont accordés pour vendre plusieurs de leurs chaînes TFX et 6ter au groupe Altice. M6 se dit aussi prêt à restituer la fréquence TNT de la chaîne Paris Première. La chaîne continuerait d'être exploitée sur d'autres canaux de diffusion. Mais tout cela est suspendu à l'aval de l'Autorité de la concurrence.



Tags : TF1

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook