Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Pour fusionner, TF1 et M6 pourraient bénéficier d'un coup de pouce du gouvernement





Le 12 Septembre 2022, par Olivier Sancerre

Ça ne s'engage pas très bien pour le projet de fusion entre TF1 et M6. L'Autorité de la concurrence doit donner sa décision le 17 octobre, et si elle suit ses services d'instruction, l'avis sera négatif. Mais tout n'est pas perdu.


Position dominante dans la publicité

Quelle sera la fin du feuilleton du mariage entre TF1 et M6 ? Difficile à dire. Les services d'instruction de l'Autorité de la concurrence ont, au début de l'été, jugé que la cession de TFX et de 6ter au groupe Altice était une opération insuffisante pour équilibrer la concurrence : la nouvelle entité pèserait en effet plus de 70% du marché publicitaire audiovisuel. Les Echos ont rapporté que ces services proposaient de ne pas conserver la chaîne M6, qui représente 20% de ce marché.

Mais sans M6, le projet n'aurait plus vraiment de sens. L'Autorité de la concurrence donnera son verdict le 17 octobre et si elle n'est pas tenue de suivre la recommandation de ses services d'instruction, l'opération ne se profile pas très bien. Le gouvernement, favorable à la fusion, est à la manœuvre pour faire passer la pilule. Toujours d'après Les Échos, la Direction de la répression des fraudes (DGCCRF) suggère de vendre TMC (groupe TF1) ou W9 (groupe M6).

Cession de TMC ou de W9

Mais cette solution est-elle seulement envisageable ? Ces deux chaînes sont très importantes pour les deux fiancés, elles leur permettent d'attirer un public plus jeune. Surtout, ce sont des canaux qui peuvent servir de deuxième fenêtre de diffusion et amortir les achats de programmes. Au lancement de l'opération de fusion, les deux groupes avaient exclu une telle cession.

Dernière carte : le gouvernement pourrait forcer la main de l'Autorité de la concurrence en revoyant la copie de la décision, comme l'explique Capital. C'est une arme très rarement utilisée, et qui pourrait provoquer une levée de bouclier au vu du caractère éminemment politique et sensible de ce rapprochement. Mais pour aller au bout de la transaction, TF1 et M6 pourraient ne pas avoir le choix.



Tags : télévision

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook