Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Pour réformer la SNCF, le gouvernement va utiliser les ordonnances





Le 26 Février 2018, par Olivier Sancerre

Edouard Philippe a livré ce lundi 26 février la méthode que le gouvernement entendait utiliser pour réformer la SNCF. Le Premier ministre a confirmé que les ordonnances seront utilisées.


Le système de transport ferroviaire français est, à en croire le locataire de Matignon, dans un bien triste état : on paie de plus en plus cher pour un service qui marche « de moins en moins », a déclaré Edouard Philippe. La réforme contient tout de même quelques bonnes nouvelles ; ainsi, contrairement à ce que Jean-Cyril Spinetta préconisait dans son rapport, il n'est pas question de supprimer les petites lignes peu rentables. « On ne décide pas la fermeture de 9000 km de lignes depuis Paris sur des critères administratifs et comptables ». Voilà qui soulagera bien des responsables locaux, inquiets de voir « leur » ligne de train s'arrêter pour toujours.

Le Premier ministre n'a pas non plus l'intention de transformer la SNCF en société anonyme. Cependant, le statut de l'entreprise va évoluer vers une société nationale « à capitaux publics ». La SNCF reste un groupe public « qui porte des missions de service public ». En revanche, le statut des cheminots est bel et bien en sursis : à l'avenir, c'en sera terminé des recrutements sous ce statut. « Aux nouvelles générations, aux apprentis, à tous ceux qui veulent s'engager dans la SNCF, nous disons qu'ils bénéficieront des conditions de travail de tous les Français, celles du Code du travail », a dit Edouard Philippe. Ceux qui ont le statut le conserveront.

Enfin, et là on rentre dans le mécanisme législatif, le Premier ministre a confirmé le recours aux ordonnances, déjà utilisées pour réformer le Code du travail l'an dernier. Edouard Philippe veut faire voter les principaux principes du texte « avant l'été ». Ces ordonnances ont vocation à faire passer les « seuls aspects techniques », assure Matignon.



Tags : SNCF

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook