Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Pouvoir d'achat : les Français consomment moins dans les grandes surfaces





Le 1 Juin 2022, par Olivier Sancerre

Pour sauver du pouvoir d'achat en période inflationniste, les consommateurs français ont mis en place une stratégie simple mais douloureuse : arbitrer entre les produits. Certains sont devenus beaucoup moins populaires dans les rayons.


Des produits moins courus

L'inflation galopante (plus de 5% en mai) oblige les consommateurs à faire des choix. Le baromètre mensuel de NielsenIQ montre ainsi que les Français délaissent certains produits de grande consommation, à l'instar du chocolat en tablettes dont les ventes en volume se sont contractées de 10,3% au mois de mai, des épisodes, herbes et poivres (12,4%), et même des pâtes (-9,3%). Même les produits frais sont boudés (-5,7%).

On peut dire que les Français sont devenus sélectifs et très regardants sur les prix des produits. Les foyers modestes en particulier sont obligés d'arbitrer dans leur panier de course afin d'en réduire le montant total. Ces derniers évitent le rayon poissonnerie avec des ventes en recul de 16%, et ils réduisent les achats d'alcools et de bières (-15%) et ceux de jus de fruits (-10%). Globalement, les volumes de ventes dans la grande distribution sont en recul de 2,4%. 68% des produits qui y sont vendus voient leurs ventes baisser !

Hausse vertigineuse des prix

NielsenIQ a relevé des prix de nouveau en hausse dans les douze catégories les plus sujettes à l'inflation. C'est le cas pour la viande avec une augmentation saisissante de 15,5%, des pâtes (+14,9%), de l'huile (+8%), des œufs (+6%) ou encore du riz (+6%). Pour certains, des produits de première nécessité qu'il est difficile de remplacer, ce qui va peser sur le pouvoir d'achat.

Huit consommateurs sur dix disent d'ailleurs faire attention à leurs achats en raison des hausses de prix à répétition. Et si les prix de l'énergie et de l'essence restent ceux qui pèsent le plus dans le budget, les produits alimentaires dans les grandes surfaces représentent désormais également un coût élevé.



Tags : consommation

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook