Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Prélèvement à la source : 2018, année blanche





Le 22 Avril 2018, par

2018 sera une année blanche pour les contribuables. L'année prochaine verra la mise en place du prélèvement de l'impôt à la source, et ce sera un avantage pour les Français, assure Gérald Darmanin.


Cette année, les contribuables paieront leurs impôts sur les revenus de 2017. En 2019, ils paieront leurs impôts sur leurs revenus de… 2019. Les revenus de 2018 passeront donc à la trappe, « beaucoup de Français trouveront un avantage dans l'année blanche 2018 », déclare le ministre de l'Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, au Journal du Dimanche. Une bonne nouvelle assurément, même si le ministre précise que si « les Français ne paieront jamais les impôts de cette année », ils devront tout de même déclarer les revenus exceptionnels, comme une prime.

En ce qui concerne les réductions d'impôt, « rien ne change » de ce côté-là. Les contribuables qui en bénéficient continueront de profiter de leurs avantages fiscaux. « L'impôt à la source n'est pas une réforme du calcul de l'impôt, mais de la façon de le payer », explique le ministre. L'impôt devra être payé au moment où on percevra les revenus, et le calcul s'adaptera en fonction des revenus du foyer fiscal. Le paiement sera mensualisé et il s'affichera sur la feuille de paie, puisque c'est l'employeur qui est en charge de la récolte. 

Le contribuable choisira entre trois options pour leur taux d'imposition : le taux proposé par défaut (celui qui prend en compte les revenus et la situation familiale) ; le taux individualisé qui ne prend pas en compte la situation familiale ; et un taux neutre qui ne prend pas en compte tous les revenus, mais il faudra tout de même les déclarer une fois l'an. Quant à la mise en place de cette réforme, elle ne devrait rencontrer aucun bug. « Tout va bien se passer », rassure Gérald Darmanin.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art market



Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"








Opinion

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !
Depuis des années, nous entendons parler de la fin du monde. Les gaz à effet de serre produits par les pays industriels aboutiraient à terme à la disparition de la vie sur terre. Il faudrait donc changer de mode de vie pour sauver la planète. On nous le répète à longueur de journée. Entre vivre et conduire, on choisit vite.

Jacques Debonsens











Rss
Twitter
Facebook