Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Prélèvement à la source : pas d'année blanche pour 2017





Le 4 Septembre 2016, par

Le prélèvement à la source, c'est pour 2018. Ce nouveau système, qui va bouleverser bien des habitudes, entrera en effet en vigueur le 1er janvier 2018 ; le dispositif sera inscrit dans le projet de loi de finances pour 2017.


Mais il ne sera pas question pour les contribuables de profiter d'une "année blanche". En 2017, ils paieront l'impôt sur le revenu pour l'année 2016, puis en 2018 l'impôt sur le revenu pour 2018. Les revenus de l'année 2017 ne seront pas pour autant oubliés.

D'après un document de Bercy visé par les Echos, les contribuables qui devront déclarer les revenus touchés en 2017 recevront un "crédit d'impôt modernisation du recouvrement" qui annulera l'impôt de l'année 2017. Ce crédit sera fourni juste avant la bascule vers le prélèvement à la source.

Les recettes exceptionnelles de 2017, comme les plus-values mobilières ou immobilières, feront sans doute l'objet d'un prélèvement distinct. Pas question donc d'une "année blanche", a prévenu Michel Sapin le ministre de l'Économie et des Finances. De plus, Bercy compte bien mettre en place des mesures pour éviter l'optimisation fiscale que certains seront tentés de faire pour profiter de ce "grand soir" des impôts.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur



Les entretiens du JDE

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »

« Accueillir c’est protéger ! » par Frédéric Giqueaux

Karine Schrenzel, PDG des 3 Suisses : « L’envie d’entreprendre est un sentiment que j’ai toujours porté en moi »










Rss
Twitter
Facebook