Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Premier vol réussi pour l'aéronef électrique et autonome d'Airbus





Le 4 Février 2018, par

Airbus a mis au point un véhicule autonome qui, à terme, sera capable de transporter une personne par les airs. Une sorte de taxi volant, dont le premier essai a été couronné de succès.


Le premier vol d'Air One, le véhicule mis au point au sein du projet Vahana d'Airbus, a volé à une hauteur de 5 mètres pendant 53 secondes. Il a décollé à la verticale et a atterri sans encombres sur un base de Pendleton, dans l'Oregon aux États-Unis. Un second vol a eu lieu quelques heures plus tard, qui lui aussi s'est parfaitement déroulé. « Une grande réussite dans l'innovation aérospatiale », s'est réjoui Zach Lovering, responsable du projet Vahana au sein de la filiale A3 d'Airbus. Celle-ci est parvenu à concevoir un appareil volant autopropulsé et autonome en deux ans.

L'appareil est équipé d'un moteur électrique et de rotors basculants. Il offre suffisamment de place pour transporter un passager. L'objectif est de répondre aux besoins croissants de la mobilité urbaine. Les villes sont l'objet de congestions toujours plus importantes et le transport aérien pourrait prendre le relais. Bien sûr, pas avec les avions que l'on connait actuellement : pour les « sauts de puce » d'une destination à une autre, ces « taxis volants » sont bien mieux adaptés.

Vahana a l'ambition de démocratiser les vols personnels « en exploitant les dernières technologies en matière de propulsion électrique, de stockage d'énergie et de vision artificielle », a expliqué Airbus. L'avionneur européen est loin d'être le seul sur ce marché, amené à connaitre un grand succès dans l'avenir… si les régulations s'adaptent à ce nouveau type de transports. En attendant, la technologie doit encore s'affiner.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : Airbus

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art market



Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"




Opinion

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !
Depuis des années, nous entendons parler de la fin du monde. Les gaz à effet de serre produits par les pays industriels aboutiraient à terme à la disparition de la vie sur terre. Il faudrait donc changer de mode de vie pour sauver la planète. On nous le répète à longueur de journée. Entre vivre et conduire, on choisit vite.

Jacques Debonsens















Rss
Twitter
Facebook