Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Près d'un quart des Français va vendre ses cadeaux de Noël





Le 26 Décembre 2023, par Aurélien Delacroix

Plus que jamais, les Français vont revendre leurs cadeaux de Noël. Une pratique rendue nécessaire par la situation économique actuelle, qui permet de payer les factures du quotidien.


Une pratique en hausse par nécessité financière

L’étude annuelle de Kantar pour eBay menée sur un échantillon représentatif de la population française a mis en évidence une tendance croissante à la revente des cadeaux de Noël. Cette année, 23% des Français envisagent de revendre leurs présents, un chiffre en hausse par rapport aux années précédentes. Cette augmentation s’explique principalement par la nécessité de faire face à des contraintes financières exacerbées par l'inflation.

L’impact économique se fait sentir particulièrement chez les 25-44 ans avec enfants, principalement dans les régions où le pouvoir d'achat est le plus faible. Cette démarche, auparavant perçue comme taboue, devient une solution pragmatique pour gérer les dépenses liées aux fêtes de fin d'année. Les sondés espèrent ainsi récupérer en moyenne 49 euros par la revente, une somme destinée majoritairement à l'épargne ou au remboursement des dépenses de Noël.

Payer les factures avec les cadeaux de Noël

Un changement de perception est également notable concernant la revente des cadeaux. Si auparavant cette pratique pouvait être vue comme inappropriée, elle est aujourd'hui mieux acceptée, tant par les vendeurs que par ceux qui offrent les cadeaux. Une proportion significative de donneurs se dit heureuse de voir le bénéficiaire utiliser l'argent de la revente pour acheter quelque chose qui lui plaît davantage, ou même pour faire un don.

Concernant les objets les plus fréquemment revendus, les jeux vidéo, les jouets, les livres, et les articles doublons ou non désirés dominent. Les plateformes comme eBay s'attendent à une forte activité post-Noël, anticipant un pic de reventes dès le soir du 25 décembre.

Cette tendance à la revente des cadeaux de Noël s'inscrit dans un contexte économique difficile, où la nécessité de gérer les finances personnelles prend le pas sur le désir de conserver des cadeaux peut-être moins utiles ou souhaités. Ce phénomène, en croissance continue, reflète les changements dans les habitudes de consommation des Français, particulièrement dans le contexte actuel marqué par l'inflation et la dégradation de l'économie.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "L’environnement est un sujet humanitaire quand on parle d’accès à l’eau" (2/2)

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence" (1/2)

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"













Rss
Twitter
Facebook