Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Près de 90.000 soignants libéraux devront rembourser un trop-perçu de la Sécurité sociale





Le 6 Septembre 2021, par La rédaction

C'est la douche froide pour des milliers de soignants libéraux. Ils vont devoir rembourser à la Sécurité sociale un trop-perçu lié à une aide financière versée l'an dernier pour compensation de perte de revenus.


Indemnisation pour perte d'activité

L'an dernier, l'Assurance maladie mettait en place un dispositif d'indemnisation pour perte d'activité (DIPA) pour les soignants libéraux dont les revenus ont chuté entre mars et juin 2020 en raison du premier confinement. 203.000 professionnels de santé ont demandé et obtenu cette aide, en fait une avance de 5.500 euros en moyenne. Un an plus tard, la Sécurité sociale a calculé précisément la somme définitive qui revenait à ces soignants, et c'est la soupe à la grimace pour des milliers d'entre eux.

87.000 soignants sont en effet priés de rembourser un trop-perçu, qui se monte en moyenne à 2.700 euros. À LCI, Marguerite Cazeneuve, directrice déléguée de la Caisse nationale d'assurance maladie, explique qu'il est impossible d'effacer l'ardoise, « parce que c'est de l'argent public ». La Sécu a déboursé un total de 1,3 milliard d'euros pour cette aide, la responsable indiquant que « tous ceux qui l'ont demandée l'ont reçue ».

Une « arnaque » pour les syndicats

Du côté des syndicats, c'est l'incompréhension et la colère qui dominent. Les médecins de l'UFML dénoncent « une arnaque ». MG France et la CSMF demandent de la transparence. Il faut « revoir la méthode de calcul », exigent les dentistes de la CDF. La situation est effectivement compliquée pour l'Assurance maladie, mais cette dernière va afficher une doctrine de « très grande souplesse ».

La Cnam va faire en sorte que l'opération soit « la moins douloureuse pour tout le monde », en échelonnant sur douze mois les paiements des soignants ayant perçu trop d'aides. L'Assurance maladie a tout de même une bonne nouvelle pour 114.000 soignants libéraux, qui recevront un complément de 3.300 euros en moyenne.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "L’environnement est un sujet humanitaire quand on parle d’accès à l’eau" (2/2)

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence" (1/2)

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"













Rss
Twitter
Facebook