Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Présidentielle : publication des dépenses des candidats pour l'élection





Le 8 Août 2017, par

Le Journal officiel a publié les frais de campagne des candidats à l'élection présidentielle, compilés par la commission nationale des comptes de campagnes et des financements politiques (CNCCFP). Emmanuel Macron est celui qui a le plus dépensé.


Celui qui est devenu président de la République avec 66,1% des voix au second tour a dépensé pratiquement 16,7 millions d'euros. Vient ensuite Benoît Hamon, le candidat malheureux (6,36% des voix seulement) du Parti socialiste, avec 15 millions d'euros. C'est lui qui s'est le plus approché du plafond maximum autorisé par un candidat au premier tour, qui est fixé à 16,8 millions. Le montant maximal pour un candidat accédant au second tour est de 22,5 millions : Emmanuel Macron en est donc très éloigné.

En troisième place des candidats les plus dépensiers, on trouve François Fillon (20,01%) avec 13,7 millions d'euros, puis Marine Le Pen, battue au second tour avec 33,9% des voix et qui a dépensé 12,4 millions d'euros. Le candidat France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, a dépensé 10,6 millions (et récolté 19,58% des voix). Tous les autres candidats qui ne pouvaient pas réellement espérer passer le seuil du premier tour affichent des dépenses beaucoup plus réduites.

C'est le cas de Nicolas Dupont-Aignan (1,8 million), François Asselineau (1,2 million), Nathalie Artaud (958 000 euros), Philippe Poutou (782 000 euros), et Jacques Cheminade (412 000 euros). Jean Lasalle, qui n'a pas démérité en récoltant 1,21% des voix (plus que les deux candidats d'extrême-gauche, Asselineau et Cheminade), a dépensé le moins avec 257 000 euros seulement.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : élection

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook