Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Prêt-à-porter : Burton of London va fermer boutique





Le 2 Février 2024, par Paolo Garoscio

L'enseigne emblématique du prêt-à-porter français, Burton of London, n’a pas été épargnée par la crise qui frappe le secteur depuis plus d’un an désormais. Elle devrait rejoindre d’autres marques bien connues, notamment Camaïeu, qui ont fermé leurs portes à la suite de problèmes financiers.


Burton of London : une crise qui remonte à 2020

La descente aux enfers de Burton of London n'est pas un événement soudain mais le résultat d'une série de défis économiques et stratégiques. Placée en plan de sauvegarde en octobre 2022, année qui a vu disparaître Camaïeu, elle a ensuite été placée en redressement judiciaire en juin 2023. Mais rien n’y a fait, et ce pourrait être la fin de l’histoire pour l’enseigne.

Selon les informations de Capital, l'enseigne devrait être déclarée en liquidation judiciaire le 13 février 2024, mais les salariés ont reçu l’information le 30 janvier 2024 par une communication interne. Propriétaire de la marque depuis 2020, après qu’il l’a rachetée pour un euro symbolique, Thierry Le Guénic n’aura pas réussi à redresser la barre, et ce malgré près de 90 fermetures de magasins en 2023.

Les magasins vont bien fermer

La fermeture des 47 magasins français de la marque et la suppression de 200 emplois semblent inévitables. Les tentatives de reprise n'ont pas su convaincre le tribunal de commerce de Paris de leur viabilité. Le groupe prévoit de déstocker le reste de ses collections à près de 70% avant de baisser le rideau.

Cette situation laisse les 200 salariés dans une incertitude professionnelle, malgré la promesse d'un contrat de sécurisation à l'emploi pour une durée d'un an, selon les informations de Capital. Car les salariés ne semblent pas pouvoir bénéficier d’un plan de reclassement dans une des autres enseignes détenues par Thierry Le Guénic. Sauf surprise de dernière minute, Burton of London va donc rejoindre la liste de plus en plus longue des marques de prêt-à-porter qui auront disparu en France depuis 2020.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "L’environnement est un sujet humanitaire quand on parle d’accès à l’eau" (2/2)

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence" (1/2)

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"













Rss
Twitter
Facebook