Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Prêts immobiliers : l’emprunteur moyen gagne 4 360 euros par mois





Le 1 Mars 2017, par Anton Kunin

Les personnes souscrivant un emprunt immoblier ont 33 ans en moyenne, et leur ménage gagne 52 324 euros par an, soit 4 360 euros par mois, révèlent les statistiques recueillies par le courtier Le Partenaire.


En France, le projet immobilier est souvent une affaire d’hommes : dans 56,7 % des cas, ce sont eux qui souscrivent un emprunt. Ce pourcentage monte même jusqu’à 61,9 % lorsqu’il s’agit d’acheter un deuxième voire un troisième bien. À l’inverse, lorsqu’il s’agit d’acquérir son premier logement, ce sont majoritairement les femmes qui poussent la porte de la banque (55,6 %). Dans 66,7 % des cas, elles souscrivent même cet emprunt seules, une situation qui change radicalement lorsqu’il s’agit d’acquérir un deuxième ou un troisième bien : ce sont quasi-uniquement des hommes qui font cette démarche.

Le niveau de revenus moyen des ménages primo-accédants est de 35 280 euros par an, soit 2 940 euros par mois. Chez les ménages acquérant un deuxième ou un troisième bien, le revenu monte de façon spectaculaire, à 69 368 euros par an, soit 5 780 euros par mois. Après le remboursement de leur mensualité, 11 % des ménages ont entre 500 et 999 euros pour vivre. 56 % des ménages ont entre 1 000 et 1 999 euros, 28 % ont entre 2 000 et 2 999 euros, et seuls 5 % ont 3 000 euros et plus.

Le montant moyen du prêt immobilier s’élève à 155 022 euros, soit 156 966 euros pour les primo-accédants et 153 078 euros pour les autres. Les primo-accédants souscrivent leur prêt pour une durée moyenne de 22 ans et 7 mois, tandis que les personnes acquérant un deuxième ou un troisième bien remboursent le leur en 18 ans et 6 mois en moyenne.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »









Rss
Twitter
Facebook