Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Prix de l'énergie : la production de Cofigeo (William Saurin, Garbit…) à l'arrêt





Le 7 Décembre 2022, par François Lapierre

Coup dur pour Cofigeo. Le géant français de l'agro-alimentaire, connu pour ses marques William Saurin, Garbit ou encore Zapetti a annoncé la mise à l'arrêt de plusieurs de ses sites de production en France.


La moitié des usines de Cofigeo en pause

Quatre des huit usines françaises de Cofigeo vont être mises à l'arrêt, soit 80% de la production du groupe agro-alimentaire connu pour ses marques William Saurin, Garbit, Raynal et Roquelaure ou encore Zapetti. 800 des 1.200 salariés de l'entreprise vont bénéficier d'un accord d'activité partielle de longue durée. En cause : le prix de l'énergie qui ne permet pas à l'entreprise de poursuivre ses activités à l'heure actuelle.

Dans un communiqué, Cofigeo explique que « cette décision a pour objectif de faire face à la hausse spectaculaire de ses coûts d'énergie (gaz et électricité nécessaires à la cuisson et à la stérilisation des plats et recettes cuisinés), qui seront multipliés par 10 dès le début de l'année ». Impossible dans ces conditions de continuer comme si de rien n'était : la facture d'énergie devrait atteindre 40 millions d'euros l'année prochaine, alors que le groupe réalise un chiffre d'affaires de 330 millions.

Hausse des prix pour les consommateurs

Cofigeo avait pris les devants pour les salariés, en signant cet accord avec les syndicats afin de pouvoir s'adapter rapidement à la situation. Mais il n'empêche, pour l'entreprise c'est un coup dur qui va lourdement affecter son activité. Le groupe met toutefois tout en œuvre pour se sortir le plus rapidement possible de cette situation, mettant en avant la baisse de la consommation d'énergie de 10%. Mais c'est insuffisant face aux prix de l'énergie qui ne cessent d'augmenter.

Côté consommateurs, le risque est de trouver moins de conserves Cofigeo dans les rayons des supermarchés. L'entreprise prévient également que les prix de ses produits vont nécessairement augmenter et ce, dès le 1er janvier, alors que le groupe en aura terminé avec sa précédente couverture énergétique. Les industriels sont actuellement en pleines négociations annuelles sur les prix avec la grande distribution.



Tags : cofigeo

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook