Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Production de vins : la France cède la place à l'Italie





Le 6 Octobre 2015, par

Le vin italien a dépassé le vin français… du moins en termes de production. L'Hexagone perd en effet sa première place sur le marché mondial, au profit de l'Italie selon les estimations de la Commission européenne.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
La France était première au classement des plus importants producteurs de vin l'an dernier. Mais les viticulteurs tricolores ont vu leur production baisser de 1% en 2015 : il n'en fallait pas plus pour que l'Hexagone laisse sa place à l'Italie. L'Espagne est troisième sur le podium. 

Les producteurs locaux ont particulièrement souffert cette année d'une météo capricieuse, et tout particulièrement de la sécheresse qui a affecté les vendanges. C'est en particulier le cas dans le Beaujolais, qui accuse une baisse de la production de 25%. La Bourgogne également a été fortement impactée avec une chute de 11% de sa production.

Les viticulteurs italiens n'ont pas rencontré ce problème, du moins pas avec une si grande ampleur. La météo s'est montrée moins difficile, ce qui permet au pays de briller en termes d'hectolitres produits. L'Italie avait connu une année 2014 défavorable. Si on parle là de quantité, n'oublions pas que le vin est aussi affaire de qualité : le cru 2015 devrait s'annoncer, pour ce qui concerne la production française, comme exceptionnel.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : vin

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Entretien avec Ignacio de la Torre : "Nous vivons le début de la fin de « l’argent bon marché » !"

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré
















Rss
Twitter
Facebook