Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Professions réglementées : plus de transparence sur les prix





Le 5 Août 2014, par

Les professions réglementées sont dans la cible de mire de Bercy. Les huissiers et les pharmaciens ont déjà été visés par le ministère de l'Économie, c'est désormais au tour d'autres métiers d'être dans le collimateur de l'Inspection générale des finances.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
Ce nouveau rapport confidentiel qui n'a pas manqué de fuiter pointe cette fois du doigt préconise d'ouvrir à la concurrence pas moins de 37 professions réglementées; elles peuvent l'être soit par le diplôme, l'achat d'une licence, de représenter un monopole pour certains actes, de bénéficier de tarifs réglementés…
 
L'IGF estime que les prestations proposées par ces professions représentent des prélèvements « quasi obligatoires » qui pèsent sur le pouvoir d'achat des Français. L'Inspection des finances estime qu'en les libéralisant, ce sont non seulement de l'argent que l'on rendrait aux ménages, mais cela impliquerait également la création de 120 000 emplois en cinq ans.
 
Parmi les mesures phare, on note l'instauration d'un principe de liberté d'installation pour tous les métiers concernés (y compris les notaires et les taxis), et la suppression de quotas pour les métiers en lien avec la santé (autres que la médecine pure). Les opticiens et optométristes verraient leurs prérogatives se renforcer, les tarifs des prothèses dentaires seraient dissociés avec d'un côté l'acte de conseil et de l'autre l'adaptation et la pose…
 
Plus globalement, l'IGF estime que l'obligation de transparence sur les tarifs doit être la norme. Arnaud Montebourg doit présenter à la rentrée une loi devant restituer 6 milliards d'euros aux Français.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook